Marie-Ève Côté

Copilote d'un champion de F1...

Infiniti recrute Vettel

Copilote d'un champion de F1...

Infiniti recrute Vettel

Certaines choses n’arrivent qu’une seule fois dans la vie, il ne faut donc surtout pas rater l’occasion. Par exemple, rencontrer un pilote de Formule 1 c’est exceptionnel, rencontrer le champion du monde de Formule 1 c’est encore plus exceptionnel, alors faire un tour de piste avec lui dans la toute nouvelle Infiniti Coupé G IPL (Infiniti Performance Line) 2011 est une idée à laquelle personne n’avait probablement jamais pensé. Voilà que cette occasion en or s’est présentée à moi, le temps d’un tour de piste.

Voir le vidéo: Notre journaliste, co-pilote de Sebastien Vettel sur l'Infiniti G37

Sebastian Vettel n’a que 23 ans, il est beau, gentil, a les pieds sur terre, il est très sympathique en plus d’être un pilote hors pair. À Mirabel, sur la piste ICAR (Complexe de sports motorisés), les premiers tours de piste, vues des gradins, étaient déjà impressionnants. À une vitesse très élevée et en prenant les virages serrés, le crissement des pneus se faisait entendre de loin, mais Vettel, sourire aux lèvres, manœuvrait comme si c’était un jeu d’enfant.

Le « fun » à son maximum!

Dans dix minutes à peine, je monte à bord pour un tour de piste. Stressé? Non, j’ai très hâte, même si dans ma tête cette phrase : « il est champion du monde, il sait conduire plus que quiconque, il n’y a pas de danger… » se répétait sans cesse. Casque bien attaché, on m’aide à m’installer, boucler ma ceinture, brancher les fils vidéo et d’un faible mouvement d’épaule en sa direction, je lui adresse un timide « hi! », qu’il me rendit toujours aussi souriant. La passion que lui procure ce sport est perceptible à des kilomètres, d’ailleurs le mot « fun » fait partie de son vocabulaire courant. Comme il l’a si bien dit, la chose la plus importante est de profiter de ce que tu fais : « the most important thing is to enjoy what you’re doing ».

Fins prêts à partir, il me demande si je préfère rouler vite ou plus lentement. Tant qu’à être assise à côté de VETTEL, aussi bien tout donner, et j’ai été bien servie! Dès les premiers mètres, ma petite main a agrippé la poignée, ce qui m’a valu un éclat de rire ainsi qu’un « are you ok? » Oui, ça va très bien, mais c’est plus une protection psychologique, il faut dire que c’est plutôt rare que je circule en voiture de côté, dans une courbe, à 180 km/h avec un conducteur qui me demande comment je vais et ce que je fais dans la vie! Bref, c’est rapide, ça surprend, c’est impressionnant et pour employer son langage, c’est vraiment le « fun »! Un moment inoubliable avec un pilote excessivement talentueux.

Infiniti et Red Bull, pourquoi?

Inutile de chercher bien loin la réponse. Infiniti avec sa toute nouvelle catégorie IPL offre un produit qui est plus que jamais axé sur la performance et le prestige. De plus, déjà affilié avec Renault, leur profil correspondait parfaitement pour une entrée au sein des prestigieuses courses de Formule1. Et c’est sans compter les millions de spectateurs qui y verront le logo argenté d’Infiniti un peu partout à travers le monde. Ceci rend d’ailleurs les clients et les propriétaires de concessions très satisfaits de cette entente et à voir le pilote heureux de la sorte, il sera certainement un excellent ambassadeur. En entrevue, il mentionnait d’ailleurs qu’il adorait les voitures de cette marque bien avant de faire partie de l’équipe pour la puissance, le confort et le design extérieur.

La première des IPL

Ce n’est pas une Formule 1, mais la nouvelle gamme de voitures IPL d’Infiniti n’a rien à envier aux autres voitures qu’elle croisera sur son chemin. Le premier modèle, le Coupé G IPL 2011, ce que conduisait Sebastian Vettel à ICAR, a été orienté sur les caractéristiques de performance, de style, de confort, d’une excellente tenue de route et bien sûr, a gardé le son bien connu qu’on aime tant. Cette puissance provient d’un moteur V6 de 3,7 litres procurant 348 ch. ainsi qu’un couple de 276 lb-pi. Très bien équipée de série, une transmission automatique de sept rapports ou manuelle à six rapports est au choix. Propre à la gamme IPL, le modèle G a une configuration aérodynamique incluant un aileron arrière, un système d’échappement double à haut débit et est chaussé de pneus de sept rayons de 19 pouces.

L’habitacle est luxueux, les sièges sont confortables, chauffants et garnis de cuir avec une surpiqûre rouge (IPL seulement). Le volant a le même garnissage puis aussi dispose d’un toit ouvrant, du système audio Bose avec 11 haut-parleurs, puis incrusté à la console centrale, un écran couleur est utilisé pour la navigation, les informations générales et aussi de caméra de recul. Toutes les technologies modernes sont aussi de série (bluetooth, mp3…)

Infiniti, un vent de changement

Enfin, une ère de changement règne chez Infiniti et ça ne fait que commencer. L’arrivée de IPL avec le Coupé G, la nouvelle M ainsi que le gros véhicule QX, bref, les modèles 2011, sous l’influence du concept Essence, sont tous nouveaux ou redessinés. Pour 2012, il y aura l’arrivée d’une convertible IPL, le deuxième véhicule de la gamme, la nouvelle M 35h hybride. 

Lire l'essai routier de l'Infiniti M 35h 2012

Et déjà, le modèle JX 2013 est annoncé, ainsi qu’une éventuelle voiture électrique.

Suivez-moi sur Twitter @Marievecote_ !

À lire aussi