Martin Wolfe

Mitsubishi i-MIEV 2012 (essai du véhicule japonais)

100 % électrique, 25 % pratique… pour le moment

Mitsubishi i-MIEV 2012 (essai du véhicule japonais)

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

7/10

Forces et faiblesses:

  • Aucune émission de gaz.
  • Aucune dépense d’essence
  • Limiteur de vitesse (130 km/h max)
  • Volant non ajustable
  • Autonomie de batterie trop courte de 130km
  • Conduite ennuyante

Cote de l'auteur:

  • Performance: 6/10

  • Prix: 6/10

  • Confort à l'avant: 6/10

  • Consommation: 10/10

100 % électrique, 25 % pratique… pour le moment

"Le rêve de devenir indépendant du pétrole s’approche de la réalité dans le domaine automobile. Lentement, mais sûrement."

Imaginez le plaisir de passer devant une station d’essence aujourd’hui, demain, toute la semaine, tout le mois, toute l’année, sans vous y arrêter jamais. Ceci pourrait devenir votre quotidien vers la fin de l’année 2011 avec une auto comme la Mitsubishi i-MIEV 2012. Mais, êtes-vous un candidat potentiel pour l’électrique? Si vous répondez oui à toutes les questions suivantes, vous l’êtes.

Lire l'essai routier du modèle nord-américain de la Mitsubishi i-MIEV 2012

Aimez-vous la conduite douce?

Ce qui frappe dès le départ, c’est l’absence de bruit dans l’habitacle de la sous-compacte à hayon à 5 portes. Quand vous tournez la clé pour la démarrer, vous entendez seulement « beep beep ». Ce sera la seule façon pour vous de savoir qu’elle est en marche! J’ai l’impression d’assister à un miracle quand je réalise que l’auto avance, sans entendre de bruit, tellement peu habitué à ce phénomène électrique. Si vous aimez la musique et les ronronnements harmonieux que produit le son du moteur, ici, c’est pas mal a capella!

Voir la vidéo de l'essai routier de la Mitsubishi i-MIEV 2012

Du mouvement, il y en a beaucoup à l’intérieur. La suspension est loin d’être adéquate pour le festival hors route des rues de Montréal. Mon café et mon pantalon n’ont pas été épargnés. Ce sont peut-être aussi les pneus de 15 pouces qui ne supportent pas les trous et les fissures.

Sur l’autoroute, elle est surprenante au dépassement, mais pas aussi fiable qu’un quatre cylindres ou un V6. On se sent davantage dans une voiturette de golf rapide que dans une voiture traditionnelle. Oubliez les hautes vitesses, elle ne dépasse pas 130 km/h (ce qui est plutôt positif en fait, pour éviter les fous du volant). Présentée comme une deuxième voiture de foyer par Mitsubishi, cette donnée devient intéressante pour les parents avec de jeunes conducteurs à la maison puisqu’elle est donc dotée, sans le vouloir, d’un limiteur de vitesse.

Avez-vous accès à une prise de courant qui vous appartient?

On la vante comme une voiture de ville. Or, sans bornes de recharge facilement accessibles, c’est une voiture de ville pour les habitants d’une maison. En appartement, si vous n’avez pas de stationnement réservé, si la rue est pleine lorsque vous revenez du travail, vous n’allez tout de même pas brancher votre voiture sur une distance de 200 mètres! Sortez les fils d’extension… De mon côté, j’ai dû traverser la ville de Laval et la brancher à la maison, chez mes parents. Je n’avais aucune autre alternative. Pas trop de peine pour eux, l’auto 100 % électrique a nettement piqué leur curiosité. Et pour pas trop cher, selon Transport Canada, il n’en coûte pas plus de deux dollars pour une recharge complète.

Avez-vous besoin de faire moins de 135 km par jour aller-retour?

L’autonomie de la batterie demeure le point central. C’est bien peu 135 km, mais pour certains c’est peut-être assez. Je pense aux petites commissions, aux déplacements mineurs ou à ceux qui ne demeurent pas loin du travail. La recharge complète de la batterie sur le 110 V prendra 14 h et sur la prise du 220 V, environ 6 h. Notez que vous pouvez interrompre un chargement à tout moment, cela n’affecte pas la batterie.

Pour éviter les mauvaises blagues, sécuriser le câble pendant le processus de chargement serait un ajout judicieux. Trop facile de faire fâcher le voisin en débranchant son auto pendant la nuit : « j’en connais un qui devra prendre l’autobus demain matin… », projette-t-il malicieusement, tout en débranchant la voiture de son voisin M.Côté.

Aimez-vous son style?

Elle a tout d’un look futuriste. Elle n’est pas là pour impressionner, mais pour se rendre du point A au point B. Si on l’accepte pour ce qu’elle est, aucun problème. On ne se la procure pas non plus pour son intérieur. Le volant est fixé, je ne peux pas l’ajuster, les sièges sont d’une qualité ordinaire, mais dans le fond, qui a besoin de confort? Vous ne passerez pas plus de trois heures par jour maximum dans l’i-MIEV (estimation pour une vitesse ne dépassant pas 50km/h).

Super pour l’air conditionné, mais on m’a conseillé de ne pas l’utiliser puisque ça tire beaucoup sur la batterie. Nous avons perdu 10 km d’autonomie d’un seul coup à sa seule activation. Suis-je en train de payer pour une option que je ne peux pas utiliser?

Argent et environnement

La Mitsubishi i-MIEV 2012 sera disponible vers la fin de l’année 2011, mais il est déjà possible de la réserver. Elle sera vendue à 32 998 $ (sans groupe Premium), mais à compter de janvier 2012, le gouvernement du Québec vous offre un rabais de 7 769 $. Le véritable prix : 25 229 $. Les deux raisons majeures de se la procurer : sauver le prix du pétrole et préserver l’environnement. Mais oubliez le plaisir…

Suivez-nous sur Twitter @AutonetFR

Fiche technique

  • Véhicule d’essai: Mitsubishi i-MIEV 2012
  • Prix du modèle à l'essai: 32 998$ (sans groupe Premium) avec rabais : 7 769 $; 35 998$ (avec groupe Premium)