Marie-Ève Côté

Volkswagen GLI 2012

Une VW GLI avec du couple à revendre

Volkswagen GLI 2012

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

8/10

Forces et faiblesses:

  • Puissance/accélération
  • Maniabilité
  • Confort
  • Boîte de vitesse
  • Délais dans les changements de fréquence
  • Solidité des matériaux des portières
  • Carburant Super plus dispendieux

Cote de l'auteur:

  • Prix: 8/10

  • Performance: 9/10

  • Confort à l'avant: 8/10

  • Consommation: 8/10

Une VW GLI avec du couple à revendre

Chaque personne a sa propre opinion par rapport à ce que doit procurer une voiture comme sensation. Évidemment, se rendre du point A au point B est primordial, mais bon nombre d’autres éléments entre en ligne de compte. Pour un, c’est l’économie ou le confort, pour l’autre c’est la précision de la direction et pour moi c’est le sourire… Et chez Volkswagen, les lettres GTI et GLI signifient « voiture-sourire ».

« Une Jetta… » Eh oui, une Jetta! Mais attention, ce n’est pas n’importe laquelle, c’est celle qui porte l’insigne GLI. « Ohhh! » C’est à partir de ce moment que tout change…

Voir les versions disponibles de la Volkswagen GLI 2012

Une élégante sportive

D’abord, c’est une belle voiture. Ni trop petite ni trop grosse, la Jetta GLI a en plus l’avantage de pouvoir plaire à plusieurs types de personne. Un mélange sportif, élégant et classique compose ses lignes arrondies. C’est loin d’être la Jetta aux formes carrées qu’on a connu il y a quelques années. La ligne de chrome sous les fenêtres latérales lui ajoute cette touche d’élégance, de même qu’à l’avant où de fines barres chromées entourent la calandre. Cette dernière est d’ailleurs unique à la GLI; on la reconnait par le grillage alvéolé, qui est d’ailleurs très beau. Son petit côté sportif est aussi bien présent, autant par sa mécanique que par son look, avec ses jupes latérales sculptées, son style en général et ses freins rouges qu’on peut apercevoir entre les rayons des roues en alliage de 17 pouces. De superbes roues « Bathurst » en alliage de 18 pouces sont également offertes en options au coût de 975,00 $. Je dois néanmoins admettre que j'ai un bémol concernant la fermeture des portières. La sonorité met en doute la solidité et la qualité des matériaux qui semblent un peu légers.

Un habitacle sportif

L’habitacle se veut tout aussi sportif avec des sièges sport rehaussés de surpiqures rouges. Ces derniers sont chauffants et les ajustements se font de façon manuelle. Le volant, lui aussi de nature sportive et agrémenté de rouge, est gainé de cuir tout comme le levier du bras de vitesse. Sur le tableau de bord, c’est le système MDI (Media Device Interface) qui contrôle les commandes et il y est intégré, par l’entremise d’un écran tactile, la radio satellite et la technologie Bluetooth. Petit bémol sur le délai lors d'un changement de fréquence de la radio. Également, les commandes pour la ventilation « bi-zone » sont faciles d’utilisation et j’ai apprécié la rapidité du changement de la température dans l’habitacle. Étrange que les essuie-glaces soient si performants? Non, il s‘agit plutôt du liquide lave-glace chauffant!

Un seul modèle de la Jetta GLI est disponible, mais des ensembles d’options sont offerts. Ainsi, un système de navigation en plus d’un système audio plus performant peut être intégré (Ensemble technologie 1290,00 $), de même qu’un toit ouvrant et l’ajout de cuir de type Vienne (Ensemble cuir de luxe GLI 2100,00 $).

Attention, c’est rapide

On ne se le cachera pas, c’est sous le capot que se trouve ce qui nous intéresse plus particulièrement. Petit moteur, grandes performances? À tout le moins, c’est une voiture qui est des plus agréables à conduire par son dynamisme, sa maniabilité et son agilité. Ne vous fiez pas aux apparences, la GLI pourrait vous étonner « rapidement parlant »! Son groupe motopropulseur est composé d’un moteur TSI (Turbo Straight Injection) de quatre cylindres de 2,0 litres turbocompressé et à injection directe. Ceci l’amène donc à développer 200 chevaux et un impressionnant 207 lb-pi à 1700 tr/min. Vous n’aurez pas le temps de compter jusqu’à trois qu’elle sera déjà rendue loin, cette GLI. Vous comprenez maintenant mon sourire! Le seul problème c’est qu’elle est trop rapide et que les limites de vitesse peuvent être dépassées en très peu de temps. En fait, dès la troisième vitesse il faudrait ralentir… quoi faire avec les trois autres!

La GLI est offerte de série avec une transmission automatique à passage direct à double embrayage (DSG) avec Tiptronic de six vitesses (en option à 1400,00 $), mais c’est absolument le genre de voiture qui se conduit en mode manuel. Ce mode est également de six rapports et c’est un charme à manipuler. C’est un pur plaisir à conduire et ça peut même créer une dépendance, vous serez averti. Cette conduite si dynamique provient notamment de sa suspension sport, d’un centre de gravité abaissé et du verrouillage électronique du différentiel transversal, ce qui permet d’améliorer le comportement de la voiture dans les virages.

Et le plus merveilleux, c’est qu’elle n’est pas trop affamée d’essence… Super sans plomb dispendieux! Avec son réservoir de 55 litres, la GLI permet une moyenne de consommation de 6,2 L/100 km sur la route et de 9,8 L/100 km en ville. Mais c’est à la condition de ne pas trop s’amuser avec les accélérations.

Suivez-nous sur Twitter @AutonetFR

Fiche technique

  • Version à l'essai: GLI
  • Véhicule d’essai: Volkswagen GLI 2012
  • Prix du modèle à l'essai: 28,840$
  • Consommation rapportée: 9,8L/100 km en ville (mode manuel) 6,2L /100 km sur l'autoroute (mode manuel)
  • Concurrence générale: Volkswagen GTI,Nissan Sentra Spec-V,Honda Civic SI