Marie-Ève Côté

Jeep Grand Cherokee SRT8 2012; toute une bête!

Il est tout en muscles, mais en étant assez discret quant à ses capacités et aux performances qu’il peut livrer. Les gens ne sachant pas le reconnaitre ou n'ayant pas aperçu le logo SRT8 à l’arrière

Jeep Grand Cherokee SRT8 2012; toute une bête!

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

9/10

Cote de l'auteur:

  • Prix: 7/10

  • Performance: 10/10

  • Confort à l'avant: 9/10

  • Consommation: 6/10

Il est tout en muscles, mais en étant assez discret quant à ses capacités et aux performances qu’il peut livrer. Les gens ne sachant pas le reconnaitre ou n'ayant pas aperçu le logo SRT8 à l’arrière pourraient certainement être surpris de voir ce que ce VUS peut accomplir. Le Jeep Grand Cherokee SRT8 2012, toute une bête!

Voir les versions disponibles du Jeep Grand Cherokee 2012

Fort et costaud

Le Jeep Grand Cherokee est offert en plusieurs versions, dont Laredo E et X, Limited, Overland et SRT8. Tous les cinq représentent un magnifique véhicule utilitaire sport (VUS) qui ravit des tonnes de personnes depuis de nombreuses années. Ce dernier, le SRT8, est toutefois moins présent sur les routes grâce à son prix plus élevé et à ses caractéristiques motrices qui ne sont que très peu utiles à plusieurs, dans la vie de tous les jours. Ce sont plutôt les vrais amateurs de puissance qui s’en procureront un, particulièrement un dénommé Yves Roux, connu de « tous » pour sa recherche incessante de performance accrue. Néanmoins, il s’agit d’un véhicule extraordinaire offrant des atouts uniques en son genre qu'on ne peut nier.

D’abord, on peut facilement le distinguer de ses confrères par quelques caractéristiques que seul le modèle SRT8 possède. Les lettres SRT gravées sur le déflecteur et le logo SRT8 affiché à l’arrière sont, entre autres, assez révélateurs. S'ajoute à cela un becquet arrière, deux embouts d’échappement chromé et il est difficile de ne pas remarquer ses roues de 20 pouces en aluminium forgé au design exclusif à SRT. Sa calandre à sept fentes est facilement reconnaissable au loin et ses feux de jour à D.E.L à l’avant sont magnifiques. Il est également très musclé, a des courbes dynamiques et agressives et semble dire qu’il n’a pas peur de personnes. J’oserais même le comparer à un homme fort et robuste en pleine possession de ses moyens! Mon arrivée chez la famille a eu tout un impact, mais pas pour moi, pour le Jeep qui a rapidement reçu plusieurs éloges.

Confort, commodités, luxe et bien-être!

À l’intérieur, quel confort! Je m’y suis sentie bien dès la première minute et je savais que redonner les clés à la fin de mon essai serait plutôt triste… Les sièges recouverts de cuir Nappa et de suédine perforée où le logo SRT y est brodé sont très confortables en plus d’être chauffants et ventilés. Le volant est garni de cuir et d’accents métalliques et les garnitures en fibre de carbone véritable du tableau de bord sont superbes. J’aime aussi beaucoup l’éclairage d’ambiance à D.E.L. aux pieds. Côté technologies et commodités, un écran tactile aux fonctions bien garnies y occupe une place centrale. Et personnellement, un toit panoramique est pour moi un atout indéniable (option de 1 495 $). Notre version d'essai était également munie d'un ensemble De Luxe comprenant le détecteur des angles morts, le système d’avertissement de collision frontale, le hayon à commande électrique, le régulateur de vitesse adaptatif, etc., et ce, en option pour près de 3000 $.

S-R-T-8

Sous le capot, évidemment c’est un puissant groupe motopropulseur qui s’y retrouve. En fait, il s’agit du nouveau moteur V8 SRT HEMI de 6,4 litres où y est intégrée la technologie MDS écoénergétique. Ceci lui permet donc une puissance maximale de 470 chevaux, un ajout de 50 chevaux pour ce modèle 2012, et de 465 lb-pi. Lorsque le pied touche la pédale d’accélération, pas le temps de compter bien longtemps avant un temps de réaction à la hauteur de ses capacités. Et comment ne pas tomber sous le charme de la musique que joue ce HEMI?

J’ai personnellement apprécié la direction précise, les suspensions fermes et la bonne tenue de route, tout comme le choix de cinq modes permettant au Jeep de s’adapter à tout type de route. Évidemment, avec autant de puissance et un moteur V8 HEMI, la consommation d’essence n’est pas son principal atout. J’ai personnellement maintenu une moyenne de 16,3 L/100 km.

Il est féroce ce Jeep! Ceux qui le reconnaissent auront envie de faire la course sur l’autoroute, mais ne faites pas ça c’est dangereux, illégal et de toute façon, vous passeriez sans doute devant sans aucun effort. La transmission est automatique à cinq rapports et cette version offre les palettes de changement de vitesse au volant. Mais, tous savons que Chrysler en possède aussi une de huit vitesses, ce qu’on espère voir prochainement sur le SRT8.

Enfin, il est beau, puissant et on voudrait en posséder un dans son allée, mais pour une utilisation quotidienne, un compte en banque bien garni est nécessaire. Outre ce fait, difficile de dire qu'il ne s'agit pas d'un véhicule extraordinaire...

Suivez-nous sur Twitter @AutonetFR

Sommaire :

Véhicule d'essai

Jeep Grand Cherokee SRT8 2012

Versions disponibles : Laredo E, Laredo X, Overland, Limited, SRT8

PDSF range: 38 195$ - 55 395$

Configuration: (moteur avant )

Moteurs disponibles : V6 3,6L 290 ch. 260 lb-pi. – V8 5,7L 360 ch. 390 lb-pi.- V8 6,4L 470 ch. 465 lb-pi.

Transmission: Automatique 5 vitesses

Capacité de remorquage: 3 266 kg (7 200 lb)

Consommation (L/100km): 17,1 (ville)/ 11,4 (route)

Garantie de base : (3 ans/ 60,000 km)

Garantie groupe motopropulseur : (3 ans/ 60,000 km)

Compétition : Range Rover Sport Supercharged, Dodge Durango, Porsche Cayenne Turbo, Ford Explorer, Toyota 4Runner, Nissan Pathfinder

Forces: Puissance, Style extérieur, Matériaux et confort de l’habitacle, Tenue de route

Faiblesses : Prix élevé, Consommation d’essence, Réelle utilité?