Luc-Olivier Chamberland

À grandes attentes, grandes déceptions

Dans l’industrie, il y a certaines voitures que l’on attendant depuis longtemps. C’est le cas de la Fusion 2013. Avec la qualité de produits que nous ont présentés les Focus et autres récents

À grandes attentes, grandes déceptions

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

5/10

Cote de l'auteur:

  • Prix: 7/10

  • Performance: 4/10

  • Confort à l'avant: 6/10

  • Consommation: 4/10

 

Dans l’industrie, il y a certaines voitures que l’on attendant depuis longtemps. C’est le cas de la Fusion 2013. Avec la qualité de produits que nous ont présentés les Focus et autres récents véhicules de Ford, les grandes espérances étaient au rendez-vous. Est-ce que la barre est haute? Oui, plus que jamais. Ford nous a habitué à des automobiles souvent au dessus de la moyenne, mais surtout l’entreprise fait face à une féroce compétition.  

Roi absolu de la catégorie grâce aux bons services de la Taurus, les temps ont changé et c’est aux tours des Japonaises de prendre la tête des ventes. Depuis près de 10 ans, ce sont les Coréennes qui viennent jouer dans les plates-bandes des intermédiaires. Devant le succès de la Sonata et de l’Optima pour ne nommer que celles-ci, Ford a compris que pour attirer les clients, c’est le style qui fait foi de loi.

Il faut être d’un profond négativisme dans la vie pour critiquer l'allure de la Fusion 2013. Ses airs élancés, souples et teints d’élégance en font une des plus belles du marché. On lui suggère une inspiration de chez Aston Martin pour la calandre et de Jaguar pour le reste. C’est un bond monumental pour Ford et on admet d’emblée que c’est réussi.

L’habitacle plait à plusieurs personnes, mais moins pour d’autres et c’est le cas de votre humble serviteur. La planche de bord est complètement libre de tous boutons, on n’y retrouve que des touches tactiles sans relief qui nous forcent à quitter la route des yeux. Pour une ou deux commandes, ce n’est pas si grave, mais pour l’ensemble, c’est aussi pire que de « texter » en roulant. Les designers ont pris le pas sur les ingénieurs, mais ce n’est pas une réussite. Bien que l’instrumentation soit visuellement agréable, elle est constamment une source de distraction. On doit fréquemment passer d’un écran à l’autre pour trouver l’information désirée. Le manque d’intuitivité demeure.

Au transfert de génération, Ford a eu la bonne idée d’agrandir l’aire de vie. C’est probant. On y retrouve beaucoup de dégagement pour tous les occupants et un certain confort. Les assises avant gagneraient à être plus longues. Un point irritant dans la voiture d’essai est le nombre de craquements présents dans l’habitacle. Nous sommes en doit de se poser des questions sur la qualité de l’assemblage qui visuellement est pourtant très intéressant.

Intéressant, mais on nous avait promis mieux

Selon Ford, on parle d’une révolution en matière d’hybridation. Issu du L4 à cycle Atkinson d’une puissance combiné de 188 chevaux, on annonce une consommation moyenne de 4.1 litres. C’est loin de la réalité, il est vrai que la Fusion hybride est économe avec ses 7.4 litres/100km. Le problème : c’est exactement la même consommation que l'on obtient avec la Hyundai Sonata Turbo, pas l’hybride. La version alternative de la Coréenne, se situe à 5.4 litres/100km, 2 litres de différence.

La motorisation est assez souple. On ressent un manque de puissance lorsque le moteur est sollicité en accélération. Comme pour toutes les produits du genre, on fait appel à une CVT qui encore une fois comme les performances. En ville, la voiture est un charme avec une faible économie de carburant. Si l’on est essentiellement urbain c’est un bon choix, pour l’autoroute il y a mieux. Ford joue la carte du dynamisme avec une direction très agréable et précise.

Conclusion

Les attentes envers la Fusion étaient hautes et en ce qui me concerne, elles ne sont pas entièrement remplies. Il est vrai qu’il s’agit de l’une belle voiture. Elle vient aussi avec de nombreuses déceptions qui ne sont pourtant pas l’apanage des récents produits de la marque.

Sommaire :

Véhicule à l’essai : 2013 Ford Fusion Hybrid SE

Versions disponibles: S, SE, SE AWD, Hybrid,Titanium

Prix du modèle à l’essai : 32 449 $

Échelle de prix : à partir de 24 149 $ - 35 649 $

Configuration: traction

Moteurs disponibles : L4 iVCT 2.0 litres Hybrid (141 ch./ 129 lb.-pi.) (Batterie Lithium-ion 35kW) (Total 188 chevaux)

Transmission: CVT

Consommation (L/100km): 4.1L. (ville), 4.1L (route) 7.4L (observée)  

Compétitions: Honda Accord PHEV, Toyota Camry Hybrid, Kia Optima Hybrid, Hyundai Sonata Hybrid, Volkswagen Jetta Hybrid, Chevrolet Malibu eco,

Force:

1)      Design extérieur

2)      Prix

3)      Espace intérieur

Faiblesses :

1)      Consommation décevante

2)      Craquements

3)      Ergonomie déficiente