«Avec rendez-vous, comme chez la coiffeuse!»

Le traitement antirouille à la paraffine et ses bienfaits.

Corrosion automobile: vieux problème, nouvelles solutions

Même très bien traitée, une voiture finira par montrer des signes de corrosion. Voici comment éviter ce problème le plus longtemps possible.

Qu'on le veuille ou non, la rouille finira par avoir raison de la carrosserie, ainsi que de la mécanique et de ses nombreuses composantes. Plusieurs traitements antirouille sont offerts, qui visent à retarder ce processus désagréable. Mais il est difficile de choisir le bon; c’est même un véritable casse-tête pour plusieurs. Voici les réponses aux questions!

Pourquoi un antirouille?

D’abord, les voitures rouillent en raison d'un mélange de facteurs. Les changements de température, l’humidité ou le sel et le calcium des hivers québécois favorisent l’oxydation du véhicule. Voilà pourquoi il est très important de protéger votre voiture à l'aide d’un traitement antirouille. Mais lequel?

Les nombreux traitements

De l’huile, de la graisse, de la cire, du silicone, de la paraffine… de la paraffine? On dénombre plusieurs types de traitement contre la rouille. Certains sont permanents, d’autres durent 10 ans, ils sont offerts sous forme liquide ou semi-solide... Sachez d'abord que les antirouilles ont évolué avec les années, ce que certains garages semblent ignorer…

L’huile et la graisse

Les traitements à base d’huile ou de graisse sont les plus connus et populaires. Vu sa fluidité, l’huile a pour avantage de s’infiltrer partout. Par contre, le surplus se répandra sur votre pavé et le traitement durera moins longtemps. Quant au traitement à la graisse — une matière semi-solide —, il tient plus longtemps, mais peut boucher des trous d’évacuation de l’eau et ainsi accroître les risques de corrosion. Par ailleurs, ces deux types de traitement contribuent à faire enfler les caoutchoucs, qui se dégraderont à long terme.

Avec l'un ou l'autre de ces traitements, les trous percés pour couvrir le plus d’endroits possible avec le produit constituent un problème puisqu'ils affaiblissent la structure… Ce ne sont pas tous les garages qui favorisent l’utilisation de la perceuse, mais, dans la mesure où cela permet de sauver du temps, c’est souvent le cas. Et saviez-vous que ces trous affectent les garanties du constructeur?

La paraffine, à découvrir!

Peu connue et utilisée seulement à certains endroits, la paraffine est toutefois des plus intéressantes pour combattre la rouille. À base de cire, et non de graisse ou d’huile, ce produit continue d’agir avec la chaleur et s’infiltre dans les moindres recoins. Le printemps et l’été sont donc de bonnes périodes pour appliquer un traitement anticorrosion sur sa voiture. Pour les retardataires, il suffit de bien chauffer le garage lors de l’application.

Et si la rouille est déjà présente sur l'auto? «La paraffine aura le même effet qu’un pansement sur un bobo, c’est-à-dire qu’elle agira comme protecteur», explique Pierre St-Georges, propriétaire d'Antirouille Repentigny et partisan de cette méthode de protection contre la corrosion. «En prime, on ne fait pas de trous, on n’endommage pas les caoutchoucs, ça se préserve bien et ça ne coule pas.»

La paraffine de Repentigny

«Je crois fermement que les gens ont besoin de comprendre ce qu’est l’antirouille, et aussi son importance.» Après un premier essai, les clients reviennent pratiquement tous, selon M. St-Georges, dont les clients viennent d'aussi loin que la Baie-James et l’Ontario. En outre, le traitement convient aussi bien aux voitures qu'aux remorques ou aux véhicules récréatifs (VR).

Antirouille Repentigny est une entreprise familiale, et c’est ce qui fait toute la différence en ce qui concerne la relation avec le client. Sa clientèle est constituée en grande partie de femmes parce qu’elles font confiance à cette entreprise. Mais attention, c’est un garage «avec rendez-vous, comme chez la coiffeuse!» dit le propriétaire avec un grand sourire.

Ça s’améliore avec le temps…

De nos jours, il semble que les traces de corrosion apparaissent un peu moins rapidement sur les véhicules, notamment parce que différents constructeurs automobiles, ayant pris conscience du problème, appliquent désormais un enduit anticorrosion et utilisent de l’acier galvanisé qui aide à la préservation. D'autre part, les compagnies utilisent de plus en plus des matériaux comme l’aluminium et le plastique pour réduire le poids du véhicule, des matériaux qui ne virent pas à l'orangé lorsqu’ils se détériorent.

Une voiture est donc moins à risque d’être attaquée par la rouille dans ses premières années, ce qui ne veut pas nécessairement dire qu’il n’y en aura pas…

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs