Simon Dion-Viens

Quel type d'huile utiliser pour votre moteur?

Pour être performant et durer longtemps, votre moteur doit toujours avoir une bonne lubrification. C'est pourquoi vous devez bien choisir le type d’huile que vous utiliserez pour votre mécanique.

huile moteur

 

Outre l’indice de viscosité, plusieurs critères doivent être pris en considération, notamment par rapport à vos habitudes de conduite.

Lorsque viendra le temps de choisir un lubrifiant, vous aurez l’embarras du choix. Il faut dire qu’une foule de produits très efficaces sont disponibles sur les tablettes des magasins de pièces d'automobile.

 

Comment faire le bon choix?

Qu’il soit minéral ou synthétique, la fonction de tout lubrifiant moteur reste la même: réduire au maximum le frottement et l’usure entre les diverses composantes mécaniques. Afin de choisir le bon type d’huile pour votre voiture, vous devrez tenir compte de vos habitudes de conduite. Dans certains cas, si vous possédez une voiture exotique ou de luxe, le manufacturier de votre véhicule vous recommandera d'utiliser une huile spécifique. Il est alors important de suivre le conseil du fabricant pour ne pas altérer la garantie du véhicule.

 À lire aussi: Que signifie "check engine"

Si votre manufacturier vous laisse carte blanche concernant l’huile à utiliser, vous devrez faire preuve de jugement en choisissant un lubrifiant.

Avec des habitudes de conduite normales en ville comme sur l’autoroute, une huile minérale de base permettra une bonne lubrification dans la plupart des cas.

Cependant, si vous êtes amateur de performances et que vous recherchez un produit offrant une lubrification supérieure, l’huile synthétique est un produit à considérer. Bien que son coût à l’achat soit de loin supérieur à celui de l’huile minérale, l'huile synthétique offre une foule d’avantages. En plus de fournir une lubrification maximale dans toutes les conditions (froid et chaleur extrêmes), ce produit vous permettra d'espacer vos changements d’huile. En effet, la durée de vie de l’huile synthétique est de loin supérieure à celle d'une huile conventionnelle. Certaines compagnies de lubrifiant ont tellement confiance en leurs produits qu’elles vont jusqu'à prescrire des intervalles de 15 000 à 20 000 kilomètres entre chaque entretien. Des leaders dans le domaine des produits lubrifiants, comme Castrol, dépensent d’ailleurs des sommes faramineuses en recherche et développement dans le but d’offrir à leurs clients des produits qui prolongent au maximum la durée de vie des composantes mécaniques de leurs véhicules.

 

 

Comprendre l’indice de viscosité

L’indice de viscosité est aussi à prendre en considération lorsque vient le temps de choisir une huile. Encore là, il est important de suivre les recommandations du fabricant.

Si on prend l’exemple d’un indice de viscosité standard de 5w30, le premier chiffre (5) et la lettre w (pour «winter») indiquent le coefficient de viscosité du liquide à froid. Plus ce chiffre est près de 0, plus le liquide est fluide à de basses températures.

Le second chiffre (30), indique le degré de viscosité du lubrifiant à chaud. Plus ce chiffre est élevé, plus le lubrifiant sera efficace à de hautes températures.

 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs