Fred Mercier

Pneus usagés: ce que vous devez savoir

De plus en plus d'automobilistes se tournent maintenant vers le marché des pneus de seconde main.

Astuces_pneu_usagé

Courtoisie

Le changement de pneus est une réalité pour tous les automobilistes et un nombre de plus en plus important se tourne maintenant vers le marché de seconde main.

Selon le site d’annonces en ligne Kijiji, pas moins de 50 000 annonces différentes de roues et de pneus usagés sont publiées dans ses pages. Entre 2011 et 2012, on a noté un impressionnant bond de 35 % de l’offre dans ce domaine.

Plusieurs automobilistes changent de véhicule et se retrouvent avec des pneus encore en bon état qui ne leur sont plus d’aucune utilité. Pour les acheteurs, il peut souvent s’agir d’une occasion à saisir, la valeur des pneus d’occasion étant nettement inférieure à celle attribuée aux pneus neufs.

L’achat de pneus usagés peut donc s’avérer très positif, mais certains points doivent être vérifiés afin de vous assurer de ne pas mettre votre sécurité en jeu simplement au profit de votre portefeuille.

Déterminez ce qu’il vous faut

En jetant un œil aux recommandations du constructeur de votre voiture, vous serez en mesure de bien cibler le type et la dimension de pneu qu’il vous faut. Si vous connaissez quelqu’un qui avait le même modèle de voiture que vous et qui s’en est récemment départi, pensez à lui demander ce qu’il a fait de ses vieux pneus, on ne sait jamais!

Évaluez l’usure normale des pneus

Tous les pneus ont une durée de vie limitée. Celle-ci varie en fonction de l’usage qu’on en fait et du type de gomme utilisée. Avant d’acheter des pneus usagés, assurez-vous que ceux-ci ont encore une durée de vie utile qui en vaut la peine.

Légalement, les rainures d’un pneu doivent être épaisses d’au moins 2/32 pouces. Si, au début de la saison, l’épaisseur ne dépasse pas les 6/32 de pouces, vous risquez de ne pas pouvoir terminer la saison en toute sécurité, tout dépendant évidemment de la distance que vous parcourez.

Pour calculer l’usure d’un pneu, vous pouvez vous en remettre à une jauge spécialement construite pour cela. Si vous ne possédez pas un tel instrument, une simple pièce de 25 cent peut aussi vous éviter bien des ennuis. En enlignant le museau du caribou sur la pièce vers le bas, insérez le 25 cent dans une des fentes du pneu. Si vous ne voyez plus le museau du caribou, vous devriez être bon pour au moins une saison.

Faites gaffe à l’usure anormale

La gomme d’un pneu s’use avec le temps, on n’y peut rien. Toutefois, un pneu usagé pourrait avoir été usé d’une autre façon qui pourrait mettre votre sécurité en jeu. Si, par exemple, l’ancien propriétaire a fait une crevaison et a roulé avec son pneu dégonflé sur une certaine distance, le flanc risque de s’être affaissé et pourrait éventuellement éclater.

Pour vous assurer que ce n’est pas le cas, vérifiez si le côté extérieur du pneu n’est pas égratigné. À l’intérieur de celui-ci, la présence de poudre noire pourrait trahir un affaiblissement du flanc.

Remarquez la date de fabrication

Même si un pneu semble encore bon, sachez que sa durée de vie ne dépasse pas six ans. Sur le côté du pneu, un code alphanumérique est inscrit et peut vous permettre de trouver sa date de fabrication. Les deux derniers chiffres de ce code représentent l’année où le pneu a été conçu alors que les deux avant-derniers démontrent la semaine exacte dans l’année.

Évaluez les prix

Une fois que tous ces aspects auront été pris en compte, il ne vous restera qu’à analyser le prix et à décider si c’est bien avantageux pour vous d’acheter usagé. N’oubliez jamais que la sécurité passe toujours avant l’économie d’argent, aussi substantielle soit-elle.

 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs