Le transport comme service, la nouvelle façon de voir l’utilisation automobile

Plutôt que de voir l’automobile comme une propriété, celle-ci pourrait s’avérer plus utile comme un service de transport et, surtout, beaucoup moins chère.

TAAS

Selon des économistes, Tesla est bien placée pour profiter du marché du transport comme service.

Sur les marchés cette semaine, la firme Global Equities Research a jeté un pavé dans la mare en affirmant qu’il fallait inclure dans l’évaluation boursière de Tesla Motors la notion de Transportation as a service (TAAS) ou de transport comme service.

Qu’est-ce que le transport comme service?

C’est un terme relativement nouveau pour désigner tous les services de transport individuel, allant du taxi, aux flottes d’autopartage et de libre-service, de la location de voiture à court terme au covoiturage. Cela inclut l’éventuelle voiture autonome, si un jour elle se matérialise.

Le principe derrière cette large définition du TAAS demeure assez simple. Comme propriétaire d’une automobile, nous ne l’utilisons somme toute que très peu souvent. La mienne passe des jours dans le garage sans rouler. Mais dans un contexte de service ou d’utilisation à la carte, la même voiture peut servir à plusieurs personnes à différents moments. De sorte qu’une seule voiture suffirait à combler les besoins de transport de six automobilistes. Pour ces derniers, cela fait donc cinq voitures en moins à acheter et à entretenir, une économie de 125 000 $ ou 5 x 25 000 $ et autant d’économies en assurances, d’entretien et de capital-intérêts que l’on peut investir ailleurs.

Fort potentiel

Pour Global Equities Research, le potentiel prévu totalise rien de moins de 100 milliards de dollars! Si vous trouvez cela exagéré, coupez de moitié, ça reste un potentiel énorme. Pour cette firme, qui ne rate pas une occasion de vanter la fabrique d’Elon Musk, Tesla Motors est la mieux placée pour profiter de ce marché. Elle pourrait s’emparer d'un pourcentage allant jusqu'à 60 % de cette industrie d’ici cinq ans,, si elle exécute bien son plan d’affaire.

Sur le plan de l’innovation, plusieurs sont d’avis qu’il faut comparer Tesla à Apple, Amazon ou Salesforce plutôt qu’à GM ou Ford.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs