Alain McKenna

Subaru WRX STI 2015: un premier contact impressionnant

Vallée de Carmel, Californie — «Davantage de réglages pour davantage de conducteurs». Voilà comment Masuo Takatsu, responsable du développement de la WRX STI, résume les modifications apportées à l'édition 2015 de la sportive bien connue de Subaru.

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

9/10

Forces et faiblesses:

  • Voilà une sportive qui touche la cible en plein cœur.
  • Pour tout le reste (confort, consommation, prix), c'est moins sûr…

Cote de l'auteur:

  • Confort à l'avant: 7/10

  • Confort à l'arrière: 6/10

  • Consommation: 6/10

  • Équipement: 6/10

  • Comportement: 9/10

  • Apparence: 7/10

  • Performance: 9/10

  • Prix: 7/10

  • Rangement: 8/10

Vallée de Carmel, Californie — «Davantage de réglages pour davantage de conducteurs». Voilà comment Masuo Takatsu, responsable du développement de la WRX STI, résume les modifications apportées à l'édition 2015 de la sportive bien connue de Subaru.

La quatrième génération de la Subaru WRX, une 2014, a été présentée tard l'an dernier. Comme par le passé, c'est un prélude au dévoilement d'une version un peu plus performante, un peu plus costaude, gracieuseté de Subaru Tecnica International. La fameuse WRX STI.

Pour 2015, on a surtout mis l'accent sur un meilleur contrôle du comportement de la dynamique berline compacte à quatre portes (désolé, pas de version à cinq portes encore cette fois-ci). Même (et surtout) à haute vitesse: tout est plus rigide, plus solide, plus prévisible. Par exemple, on a réduit le roulis de 16 pour cent. Les barres stabilisatrices sont plus grosses. Les ressorts sont plus fermes.

Dans l'ensemble, les roues profitent d'une adhérence accrue et la direction est plus précise. Sans être légère, elle est certainement plus docile et plus agréable à commander qu'avant. De quoi se démarquer d'autres sportives à peu près comparables comme une certaine Golf R de Volkswagen ou même la 370Z de Nissan.

Une WRX STI plus linéaire

Elle est plus linéaire, aussi: là où on ressentait un effet de couple assez important pour faire penser à un avion au moment du décollage, se trouve toujours une généreuse dose de couple (295 lb-pi) n'attendant que le moindre signal, mais aucune présence exagérée de la turbocompression.

La boîte manuelle à six rapports courts est calibrée juste comme il faut pour bien gérer les 305 chevaux de la cylindrée de 2,5 litres. Qu'on soit sur la piste du Mazda Motor Speedway de Laguna Seca ou quelque part sur les routes sinueuses mais très inégales du nord de la Californie, la STI n'est qu'à un seul caprice du pied droit de bondir vers l'avant.

Négocier les différents virages de la fameuse piste n'en est que plus facile: on entre en courbe avec assurance, les quatre pneus bien collés au sol, et on en sort avec une agilité et un aplomb étonnants. Les quatre roues motrices ne nuisent évidemment pas à établir ce constat: la stabilité et la maniabilité en sont accrues, et rendent la voiture plus prévisible, plus sûre.

Rapide en toute circonstance

Typique de la STI, une mollette et quelques touches de commandes sont logées au pied tu levier de rapports. Ils permettent de régler la suspension (SI-Drive) et la distribution de la puissance (C-Diff) à son goût. Chez Subaru, on suggère qu'il s'agit là d'une caractéristique de sécurité additionnelle, ce qui ne manque pas de faire sourire.

«La STI peut aller très vite en toute circonstance», dit-on. Et même si cela est déclaré à une distance de trois fuseaux horaires et 30 degrés Celsius au-dessus de la région sur laquelle, au même moment, tombent quelque 30 centimètres de neige, ça sonne vraisemblable. La successeure d'une voiture favorite de plus d'un pilote de rallye sur la planète aurait aussi bien paru dans la poudreuse de la côte Est que sur l'asphalte de la côte du Pacifique.

Ça aurait pris un peu plus de liquide lave-glace, par contre.

Une Porsche très, très abordable?

Il ne fait aucun doute que la WRX STI est une voiture pour conducteurs. Les passagers, eux, ont droit aux intolérances d'une suspension qui ne pardonne aucune inégalité de la route sur des sièges en cuir deux-tons qui, bien qu'ils offrent un soutien agréable, ne peuvent rien faire contre le caractère impardonnable de la voiture. C'est encore plus apparent lors d'un freinage sec: la voiture peut tourner sur un dix cents, et on suppose qu'elle peut aussi freiner pile poil dessus.

Subaru insiste pour dire que la WRX STI peut et va être utilisée comme une voiture de tous les jours par ses acheteurs, pour la plupart des fanas déjà convertis à la marque et au modèle. Ceux-là seront peut-être déçus de ne pas voir l'édition bleu-et-or offerte au Canada. Ils devront se rabattre sur un choix de rouge, gris-argent, noir et blanc moins tape-à-l'œil, avec de jolies jantes gris foncé.

Certains feront même enlever l'énorme aileron, histoire de passer incognito dans la circulation. D'autres, à l'opposé, commanderont les roues dorées emblématiques de la STI par la suite. Il y en a pour tous les goûts et, bonne nouvelle, le prix de détail de la STI permet de rêver un peu plus puisqu'il est de 200 dollars inférieur au modèle antécédent: 37 995 $. Ça monte jusqu'à 45 000 dollars avec les options, incluant la navigation GPS sur écran ACL encastré.

Faisant la liste des améliorations apportées à la STI, Masuo Takatsu a fait référence plus d'une fois à la Porsche 911, comparant sa maniabilité, sa tenue de route, sa rigidité. La Subaru n'est pas une Porsche, loin s'en faut, mais après plusieurs tours de piste, on peut confirmer que la WRX STi 2015 est une des sportives les plus attrayantes sur le marché, aux côtés d'une certaine allemande… mais pour moins de 40 000 dollars.

•••

Subaru WRX STI 2015

Prix: 37 995 $ à 44 995 $

Modèle essayé: Sport (40 495 $)

Mécanique: 4 cyl. turbo de 2,5 litres

Transmission: man. à 6 rapports

Puissance/couple: 305 ch/295 lb-pi

Consommation: n.d.

Garantie:

Concurrence: Chevrolet Corvette, Ford Mustang, Nissan 370Z, Volkswagen GTI (Golf R)

 

2015 Subaru WRX STI First Drive

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs