Makse

Volvo V60 Polestar 2015: Une familiale de course

Qui aurait dit qu’une familiale de marque Volvo se classerait parmi les meilleures voitures de l’année 2015?

2015 Volvo V60 Polestar

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

9/10

Forces et faiblesses:

  • Ensemble de performance complet
  • Châssis superbe
  • Le poids repose en bonne partie sur l'avant du véhicule
  • Système d'infodivertissement de Volvo

Cote de l'auteur:

  • Équipement: 9/10

  • Prix: 9/10

  • Apparence: 8/10

  • Confort à l'avant: 9/10

  • Confort à l'arrière: 8/10

  • Comportement: 8/10

  • Performance: 9/10

  • Rangement: 9/10

Qui aurait dit qu’une familiale de marque Volvo se classerait parmi les meilleures voitures de l’année 2015? En effet, la Volvo V60 Polestar offre un niveau de performance et de raffinement qu’on ne retrouve chez aucune autre familiale sport sur le marché. Clairement, l’objectif du fabricant n’était pas de faire un exercice de style, mais bien de mettre au point un véritable bolide.

Peut-être n’êtes-vous pas familiers avec la compagnie Polestar, mais sachez que celle-ci s’est forgé une solide réputation au fil des ans. Partenaire officiel de Volvo pour la course automobile depuis 1996, Polestar est à l’origine de tous les podiums remportés par Volvo, que ce soit dans le cadre du Championnat du monde des voitures de tourisme ou du V8 Supercars australien.

Au cours des dernières années, le service d’optimisation de la performance de Polestar a mis au point une foule de pièces de personnalisation pour la gamme actuelle de Volvo, mais l’an dernier les deux compagnies ont décidé d’unir leurs efforts afin de lancer une version améliorée de la S60 pour le marché australien. J’ai d’ailleurs eu l’occasion de la conduire lors de son dévoilement et j’avoue qu’elle m’a beaucoup impressionné. Pour l’année 2015, Volvo offrira au Canada une quantité limitée de voitures S60 et V60 Polestar. Comme ces deux modèles font déjà l’objet d’un rafraîchissement pour 2015, on peut affirmer sans trop se tromper que les versions Polestar seront des versions améliorées. Et si je me fie à mon récent essai routier de deux jours en Suède, elles seront plus géniales que jamais.

La V60 Polestar se distingue de la version R-Design par sa motorisation, sa suspension, son comportement aérodynamique, ainsi que par un certain nombre de détails dans l’habitacle, comme ces incroyables sièges – les meilleurs que vous retrouverez à bord de n’importe quelle Volvo, soit dit en passant.

On a apporté certaines modifications au moteur six cylindres en ligne de 3 L, notamment l’ajout d’un nouveau turbocompresseur à double admission, d’un refroidisseur intermédiaire plus imposant ainsi que d’un nouveau système d’échappement sport, qui confère à la Polestar une sonorité gutturale qu’on ne retrouve chez aucun autre véhicule de la gamme. Le rendement du moteur a été optimisé et offre un peu plus de puissance qu’auparavant, soit un modeste 350 ch. pour un couple de 369 lb-pi. À mon humble avis, les performances de la Polestar sont plus inspirées que ne le suggèrent ces statistiques. En fait, un petit oiseau (service de l’ingénierie) m’a soufflé à l’oreille que le couple du moteur s’approchait plutôt des 405 lb-pi, ce qui correspond davantage à l’impression que je m’en étais faite.

C’est toutefois la suspension qui retient l’attention, les efforts concertés des ingénieurs et des pilotes de course de Polestar ayant véritablement porté fruit. La plupart des modifications apportées à la suspension sont attribuables à l’ajout d’amortisseurs de marque Öhlins (une autre compagnie suédoise), qui ont été conçus spécifiquement pour cette voiture. Le clapet interne à double flux permet aux amortisseurs de fonctionner aussi bien en situation de compression rapide que lente, sans oublier les variations de niveau de la suspension, offrant ainsi une excellente tenue de route.

La raideur des ressorts est de 90 % supérieure à l’avant et de 72 % à l’arrière (70 % pour la S60 Polestar). De plus, les barres stabilisatrices sont 15 % plus rigides. La voiture est chaussée de quatre pneus Michelin Pilot Super Sport de 245 mm – à mon avis, il s’agit d’un des meilleurs pneus haut rendement sur le marché –, lesquels sont montés sur des roues Polestar de 20 po.

Si vous regardez derrière les roues avant, vous remarquerez d’énormes étriers de freins à six pistons de marque Brembo, lesquels sont accrochés à de plus gros disques flottants en deux parties. N’oubliez pas que cette technologie est habituellement réservée aux bolides de course.

En plus d’apporter des améliorations au moteur, Polestar s’est également attardée à la transmission, à la traction intégrale ainsi qu’aux systèmes d'antipatinage et de contrôle de la stabilité. La boîte de vitesses à six rapports permet des changements de vitesses plus rapides et maintient les rapports plus longtemps dans les virages, ce qui plaît tout particulièrement aux amateurs de sensations fortes. Sans compter que la traction intégrale a été reprogrammée de manière à fournir davantage de couple à l’essieu arrière en mode sport.

En somme, il faut environ une cinquantaine d’améliorations majeures et environ 250 pièces pour faire de la V60 R-Design une édition spéciale Polestar. De plus, en raison de la relation étroite qui unit les deux compagnies, tous les modèles Polestar sont assemblés à l’usine de Volvo située à Göteborg, en Suède. Au-delà des composantes de haute performance, ce qui rend la V60 Polestar si spéciale et si harmonieuse, c’est d’abord et avant tout sa conception et sa configuration irréprochables.

Se glisser derrière le volant d’une V60 Polestar est une expérience sublime et l’essence de cette voiture s’explique en bonne partie par sa suspension et son incroyable puissance, sans oublier toutes ces composantes qui travaillent à l’unisson afin de créer une expérience de conduite Volvo que vous n’êtes pas prêts d’oublier. Peu importe le type de surface, la V60 demeure imperturbable, faisant fi des imperfections de la route et de la piste, quelle que soit leur taille.

La voiture réagit encore plus rapidement que l’édition R-Design aux moindres inflexions du volant. De plus, le niveau d’adhérence et la rétroaction du châssis permettent au conducteur de se sentir en toute confiance à l’approche des virages. Les freins jouent aussi un rôle important dans l’impression générale de souplesse et de contrôle, sans compter qu’ils ont survécu à plusieurs tours de pistes ponctués de freinages bien sentis.

Polestar sait fort bien que ces voitures ne sont pas conçues pour les pistes de course, et ce, malgré la qualité de leur châssis et de leurs composantes de freinage. En effet, le poids de la V60 repose en bonne partie sur l’essieu avant en raison de l’emplacement du moteur dans le châssis. En situation de course, lorsqu’on pousse la Polestar jusque dans ses retranchements, le sous-virage engendré par cette configuration dépasse ce que je m’attendrais d’une telle voiture. Ceci étant dit, à moins d’en repousser les limites de la sorte, la tenue de route de la V60 est impeccable.

Les modèles Polestar qu’on retrouve au Canada ne sont offerts qu’entièrement équipés; quant aux couleurs, vous pouvez choisir celle qui vous plaît, tant qu’il s’agit du noir. Si le bleu intense ci-contre vous attire, sachez qu’il serait plus sage d’apprendre à apprécier la couleur noire.

Le prix de détail de la V60 Polestar est supérieur d’environ 7 195 $ à celui de l’édition R-Design entièrement équipée, mais sachez que les composantes Polestar à elles seules valent davantage que ce petit extra, sans oublier tous les efforts déployés par le service de l’ingénierie pour arriver à un tel résultat. À 66 895 $, vous ne trouverez aucune autre familiale offrant des performances aussi inspirées. Et si on la compare à l’Audi S4 et la BMW 335i xDrive dotées des mêmes équipements, le prix de la Volvo V60 Polestar est somme toute très raisonnable.

Si vous êtes à la recherche d’une voiture à la fois cool, passablement rapide et pour le moins sous-estimée, je vous conseille fortement de vous rendre dès que possible auprès de votre concessionnaire Volvo avant que les V60 Polestar aient toutes trouvé preneur.

Avis : Le transport jusqu’en Suède, l’hébergement, les repas, les véhicules et l’itinéraire subtilement recommandé - qui est susceptible d’avoir inclus une trajectoire de vol spéciale - pour le sud de la Suède et le circuit Knutstorp ont été fournis à Brian Makse par le fabricant.

 

Fiche technique

Nom : Volvo V60 Polestar 2015

Niveaux d’équipement : s.o.

Prix du véhicule testé (avant taxes) : 66 895 $

Options du véhicule testé : Aucune

Frais de transport et de préparation : 1 715 $

Configuration : Traction intégrale avec moteur à l’avant

Mécanique : Moteur 6 cylindres de 3 L / Boîte de vitesses automatique à six rapports

Puissance/couple : 345 ch./ 369 lb-pi

Capacité du réservoir : 67,5 L (super)

Consommation d’essence : 10,2 L/100 km (combinée)

Consommation d’essence observée : s.o.

Garantie : 4 ans/80 000 km (de base)

Concurrence : Audi S4, BMW 335i xDrive

 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs