Fred Mercier

Les secrets de la conduite manuelle

Dominante dans à peu près tous les autres marchés du monde, la transmission manuelle demeure bien marginale en Amérique du Nord.

Astuces_conduite manuelle

Courtoisie

Quand on sait comment s’en servir, une transmission manuelle rend la conduite automobile bien plus agréable. Et d’un côté pratique, une transmission manuelle vous apporte toute la latitude dont vous avez besoin pour adopter une conduite des plus économiques qui pourrait vous faire épargner bien des sous à la pompe.

Certains éléments se doivent tout de même d’être connus avant de prendre la route au volant d’un véhicule à transmission manuelle.

Autant pour votre propre sécurité que pour éviter une usure prématurée de votre voiture, voici donc quelques habitudes à adopter (ou à éviter).

Démarrez comme un chef

Avant même de mettre le contact, soyez bien certain que votre pied est bien enfoncé sur la pédale d’embrayage et que votre levier de vitesse est bien à la position «neutre».

Même en pesant sur la pédale d’embrayage, certains engrenages pourraient être endommagés si la transmission n’est pas au neutre. Il s’agit donc là d’une habitude à prendre si vous voulez améliorer la durée de vie de votre véhicule.

Trouvez le point de friction

Le fameux point de friction. Il est différent sur à peu près chaque transmission. Et il n’y a pas de recette magique: c’est avec la pratique que vous vous améliorerez.

Pour éviter d’étouffer le moteur, certains débutants sont tentés d’appuyer sur l’accélérateur avant de relâcher l’embrayage. Cette technique peut être très nuisible à long terme pour la transmission puisque les engrenages frotteront inutilement l’un contre l’autre. À éviter!

Changez de vitesses intelligemment

N’attendez pas que votre moteur atteigne les 4000 tours/minute pour effectuer un changement de vitesse. En demeurant proactif sur le passage entre les différentes vitesses, vous réduirez l’usure de votre groupe motopropulseur en plus d’économiser de l’essence. Que du positif!

Évitez la compression

La compression de votre moteur consiste à rétrograder de vitesse pour hausser la révolution de votre moteur de façon à faire ralentir votre véhicule sans l’usage des freins. Il peut être acceptable d’utiliser modérément la compression du moteur dans sa conduite, mais un usage trop fréquent de cette méthode peut être très néfaste pour la motorisation et occasionner des bris souvent très chers à réparer.

Vous avez aussi une pédale de freins, à vous de vous en servir.

Pas de repos

Quand vous ne changez pas de vitesse, il est important de ne pas laisser son pied reposer sur la pédale d’embrayage. Même en appuyant ne serait-ce qu’une toute petite pression, les engrenages de votre transmission pourraient en être affectés. Il en va de même pour votre main droite sur le pommeau de vitesse.

Bien se stationner

Une fois arrivé à destination, gardez le pied sur la pédale d’embrayage et placez votre levier de vitesses en première ou à reculons si vous êtes dans une pente descendante. Appliquez ensuite le frein à main et coupez le contact. Et le tour est joué!

Bonne conduite!

 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs