Simon Dion-Viens

L’ABC de l’achat d’une auto usagée

On vous le dit très souvent : il y a plusieurs précautions à prendre avant de faire l’achat d’un véhicule usagé.

Achat usagé

Il faut dire qu’à peu près tout le monde connaît quelqu’un dans son entourage qui a déjà vécu une histoire d’horreur lors de l’achat d’un véhicule usagé. Pour vous éviter bien des problèmes, il est primordial de prendre certaines précautions avant de conclure votre achat.

Dans plusieurs cas, de simples vérifications sauront vous tenir loin des tracas et vous guider vers une bonne affaire. De plus, je vous conseille de ne pas faire d'achat précipité et de prendre le temps de magasiner et de comparer les différentes options qui s’offrent à vous.

La condition générale du véhicule

Lorsque vous magasinez un véhicule, ne vous laissez pas berner par le premier coup d’œil . Il peut être très trompeur. Bien que le véhicule puisse sembler en excellente condition esthétique autant à l’extérieur qu’à l’intérieur, assurez-vous qu’il n’a jamais été repeint rapidement pour masquer de la corrosion ou un accrochage. Parfois, il peut être très difficile de détecter si des surfaces ont été repeintes. À moins d’avoir des connaissances dans le domaine de la carrosserie, l’idéal est de vous présenter directement dans un atelier spécialisé pour faire vérifier l’authenticité de la peinture.

Si vous voulez économiser et que vous considérez l’achat d’un véhicule qui a déjà été accidenté gravement, encore-là vous devrez redoubler de précautions.

Si le boulot n’a pas été bien effectué, les diverses réparations pourraient éventuellement se dégrader et être une source de corrosion.

Inspection et essai routier

Bien qu’un bon essai routier puisse vous mettre la puce à l’oreille de certaines défaillances mécaniques, il est fortement recommandé de vous rendre chez votre garagiste pour faire inspecter de fond en comble la voiture que vous désirez acquérir. Une fois montée sur le pont élévateur, le technicien pourra vérifier certaines composantes vitales comme les freins, la suspension, diverses pièces de direction, l’échappement et les pneus. Grâce une inspection visuelle, le mécanicien pourra aussi déceler toute fuite de liquide du groupe motopropulseur et des diverses conduites situées sous l’auto.

Demandez au garagiste d’aller faire une petite balade avec le véhicule. Il pourra alors détecter tout bruit anormal tel un grondement, un sifflement ou un cognement provenant de certaines pièces mécaniques.

À lire aussi: Réparation d'un véhicule usagé, une bonne affaire?

 

Les bonnes informations pour une meilleure protection

Il ne faut pas se mettre la tête dans le sable. Bien qu’il puisse s’agir que d’une infime quantité de véhicules sur le marché, certains pourront avoir un odomètre falsifié. Si le véhicule est passablement âgé et que son kilométrage est bas, il peut s’agir d’un bon indice pour vous mettre la puce à l’oreille d’une telle magouille.

Quelques petits trucs comme l’usure de certaines composantes comme le volant et les pédales peuvent vous en dire long sur le kilométrage réel de la voiture.

Pour en avoir le cœur net sur l’historique de la voiture et aussi vous assurer qu’il n’a jamais été accidenté, je vous conseille de demander un rapport Car Proof . Ainsi, vous aurez accès au pedigree complet de la voiture ainsi qu’aux diverses réclamations d’assurance reliées au numéro de série.

Lorsqu’il s’agit d’une vente entre particulier, il serait aussi sage de consulter le site `rdprm.com, qui vous confirmera que le véhicule est libre de toute dette. Cette information pourrait vous éviter de très gros problèmes pouvant aller jusqu'à la saisie de votre nouvelle acquisition.

Si le véhicule que vous convoitez a été entretenu directement chez un concessionnaire, vous pourrez aussi vous procurer son historique d’entretien. Profitez-en pour demander au conseiller technique si les rappels du manufacturier ont été effectués sur la voiture en question et si la garantie est encore valide.

 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs