Mercedes-Benz AMG GT 2016: belle succession

Finalement, Mercedes-Benz se lance encore une fois dans ce créneau avec l’introduction de l’AMG GT. Développée par la division haute performance du constructeur, cette GT se veut une concurrente directe à la 911 de Porsche. Elle est peut-être moins spectaculaire, mais son prix de base permettra à un plus grand nombre d’acheteurs d’y prendre place.

Mercedes-Benz AMG GT 2015: belle succession

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

9/10

Forces et faiblesses:

  • Silhouette unique, présentation haut de gamme et puissance au rendex-vous
  • Prix salé, suspension ultra ferme et pas de portes en ailes de mouette

Cote de l'auteur:

  • Apparence: 9/10

  • Comportement: 9/10

  • Confort à l'avant: 9/10

  • Consommation: 7/10

  • Équipement: 8/10

  • Performance: 9/10

  • Prix: 6/10

  • Rangement: 7/10

Le constructeur de Stuttgart a toujours une présence remarquée dans le segment des voitures sport de haut niveau. Les stylistes accompagnés des ingénieurs ont toujours proposé des idées novatrices en la matière. Il suffit de revenir quelques décennies plus tôt avec la 300 SL Gullwing. Depuis cette illustre période, Mercedes-Benz nous avait offert peu de belles trouvailles de ce genre si ce n’est les versions survitaminées de la belle SL.

Puis, l’association avec McLaren aboutie à la magnifique et spectaculaire SLR. Entre 2003 et 2010, la SLR vient conforter encore une fois le constructeur allemand dans le club sélect des fabricants de voitures exotiques d’exception. Cette voiture se voulait un hommage à la fameuse 300 SLR de 1955.

Finalement, Mercedes-Benz se lance encore une fois dans ce créneau avec l’introduction de l’AMG GT. Développée par la division haute performance du constructeur, cette GT se veut une concurrente directe à la 911 de Porsche. Elle est peut-être moins spectaculaire, mais son prix de base permettra à un plus grand nombre d’acheteurs d’y prendre place.

Des portières traditionnelles

C’est à ce chapitre que vient ma déception. J’aimais ces portes en aile de mouette de la SLS. Son museau un peu trop long ne lui donnait pas nécessairement du style, mais au moins elle s’extirpait du lot. La nouvelle GT s’équipe de porte à ouverture traditionnelle tandis que son museau s’annonce un peu moins long, à peine.

Elle conserve cependant les proportions initiées par la défunte SLS. C’est sa partie arrière qui la distingue vraiment de sa grande sœur. Le galbe de ses ailes arrière n’est pas sans rappeler celui de sa concurrente directe, la Porsche 911. Les responsables de la mise en marché ont même poussé l’audace à lui attribuer le nom de GT-S pour la version plus performante.

Pour l’habitacle, notre voiture d’essai avait de quoi séduire. Le mélange de cuir blanc et noir impressionne, mais attention à l’usure du temps. Après quelques milliers de kilomètres seulement, les cuirs des sièges et de l’intérieur des portières commençaient à grisonner. Pas facile de conserver l’état d’origine. Le tableau de bord s’annonce semblable aux nouvelles tendances des derniers modèles. Une nacelle discrète derrière le volant complétée par un écran qui semble s’être déposée au centre de la planche. Le tout se marie à une console centrale haute ou loge les commandes du système multimédia et des différents modes de conduite.

Les sièges offrent un maintien à la hauteur du potentiel de la voiture. Vivement une visibilité bien au-delà des attentes pour une voiture de cette catégorie. Le coffre peut même recevoir deux sacs de golf. Pas mal pour une exotique.

Ronronnement garanti

Sous son long capot loge un gros V8 de 4,0 L assisté de deux turbocompresseurs. Ce V8 biturbo propose une puissance dans la version S de 503 ch au compteur. Avec ses 479 lb-pi de couple, les accélérations sont foudroyantes. Vous aurez tout de même quelques secondes pour vous y préparer, car les deux turbos affichent un certain délai avant d’entrer finalement en action. Pour pallier à cela, vous pouvez opter pour le mode de conduite appeler Race. Votre GT se transforme en voiture de compétition. Accompagné de la boîte double embrayage à sept rapports, les départs s’effectuent avec rigueur e fermeté. 

Vous pouvez également choisir l’un des quatre autres modes, soit Individuel, un mode personnalisé selon vos paramètres choisis, le mode Confort pour la conduite de tous les jours ou les deux modes plus agressifs soit Sport et Sport +. Dans ces deux cas, vous pourrez jouir davantage de la suspension magnétique qui assure une stabilité exemplaire à cette GT. Les ingénieurs ont pris également soin de reculer le groupe motopropulseur au maximum afin de tempérer le transfert de masse à l’accélération et au freinage. Mais attention, la bête commande tout de même le plus grand respect. Elle se veut poussive à l’occasion!

Si son comportement se veut convivial, sachez que la suspension demeure tout de même ferme, à la limite irritante sur de longs trajets. En contrepartie, le ronronnement irremplaçable du V8 vous fera oublier rapidement vos possibles maux de dos à venir.

Somme toute, la nouvelle AMG GT dans sa livrée S mérite l’attention et le respect dû à son rang. Elle se loge parfaitement dans le groupe sélect des voitures exotiques. Seul bémol, ses portes en ailes de mouettes qui mériteraient d’être reprises afin d’encore mieux établir sa personnalité propre. Après tout, elle est la digne héritière d’une fabuleuse lignée.

 

Fiche technique

Nom : Mercedes-Benz AMG GT-S

Prix de base : 149 900 $

Prix du modèle essayé : 164 690 $

Configuration : sportive exotique

Mécanique : V8 4,0 L Biturbo

Puissance/couple : 503 ch / 479 lb-pi

Transmission : Automatique double embrayage 7 rapports

Capacité du réservoir : 65 L

Consommation d’essence : n/a

Consommation observée : n/a

Garantie : 4 ans/80 000 km (base)

Concurrence : Aston Martin DB9, Audi R8, Dodge Viper, Bentley Continental V8, Chevrolet Corvette Z06, Ferrari California, Ferrari 458, Mercedes-Benz SL, Porsche 911 Turbo,     Nissan GTR, Lamborghini Huracan, McLaren 650S

Pour :                          Silhouette unique

                        Présentation haut de gamme

                        Puissance au rendez-vous

Contre :           Prix salé

                        Suspension ultra ferme

                        Portes en ailes de mouette manquantes

 

 

 

 

 

 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs