Kia Optima 2016: optimisation

Aspen, Colorado - Depuis sa fondation en 1944, le groupe coréen Hyundai s’est accaparé d’une part de marché importante sur la planète. Le constructeur Kia, partie prenante de ce groupe, a vu, lui aussi, ses ventes grimper en flèche. Aujourd’hui, le groupe emploie plus de 48 936 employés à travers le monde. Juste savoir que Kia occupe le 9e rang mondial au chapitre de la production nous laisse pantois devant autant de succès.

Kia Optima 2016: optimisation

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

8/10

Forces et faiblesses:

  • silhouette aguichante, équipement de base complet et insonorisation accrue
  • nombreuses versions, un moteur de trop et certains plastiques

Cote de l'auteur:

  • Apparence: 8/10

  • Comportement: 8/10

  • Confort à l'arrière: 7/10

  • Confort à l'avant: 8/10

  • Consommation: 8/10

  • Équipement: 9/10

  • Performance: 7/10

  • Rangement: 8/10

Aspen, Colorado - Depuis sa fondation en 1944, le groupe coréen Hyundai s’est accaparé d’une part de marché importante sur la planète. Le constructeur Kia, partie prenante de ce groupe, a vu, lui aussi, ses ventes grimper en flèche. Aujourd’hui, le groupe emploie plus de 48 936 employés à travers le monde. Juste savoir que Kia occupe le 9e rang mondial au chapitre de la production nous laisse pantois devant autant de succès.

Le prix et la qualité du produit sont deux facteurs révélateurs. Loin des premiers balbutiements du premier Sportage, la direction de Kia se targue de nous rappeler que Kia occupe le deuxième rang au sondage JD Power pour le nombre de problèmes reconnus. Il y a à peine quelques années, la même firme de sondage avait répertorié plus de 136 problèmes sur les produits de la marque. L’an dernier, elle en avait trouvé à peine 86. Tout de même honorable comme résultat!

Et l’évolution de la compagnie ira encore de l’avant pour les prochaines années. Le groupe annonce déjà plus de 72 nouveautés d’ici 2018. Des rafraîchissements et des modèles entièrement nouveaux. En plus du nouveau Sportage présenté au salon de Francfort cette année, la direction nous promet des voitures à piles à combustible d’ici 2020. De plus, une Optima enfichable se pointera sous peu. En attendant, nous avons pris contact avec la deuxième génération de cette berline qui avait presque révolutionné le genre lors de son introduction sous sa forme actuelle.

Issu du concept Sportspace

Sur le plan design, la nouvelle Optima 2016 se veut une évolution plutôt qu’une transformation. Elle affiche plusieurs nouveautés en ce sens, mais il faut avoir l’œil aiguisé pour en comprendre les subtilités. Il faut pratiquement superposer les deux générations pour le voir. Les stylistes ont puisé leur inspiration dans la très jolie Sportspace, concept d’une familiale présentée l’an dernier.

Entre autres, le bouclier avant qui présente une portion inférieure plus incisive. De chaque côté se pointent des conduits d’admission fonctionnelle qui viennent refroidir les freins et augmenter l’efficacité aérodynamique. De plus, la grille est plus effilée et se marie parfaitement aux phares enveloppants. Comme les voies avant et arrière gagnent 30 mm, les ailes suivent également cette modification. À l’arrière, les feux sont redessinés tandis qu’un imposant diffuseur s’installe dans les versions plus étoffées. Pouvant s’équiper e roues de 16 , 17 ou 18 pouces selon la version, la nouvelle berline reprend ou elle a laissé.

L’habitacle est encore plus raffiné avec, cette fois, une qualité d’exécution rehaussée et un grand souci du détail. Le tableau de bord s’incline légèrement vers le conducteur en son centre pour une meilleure lecture et pour en faciliter l’utilisation. Si l’ensemble est plutôt réussi, les plastiques de la partie inférieure du tableau de bord font un peu bon marché. Je me serais attendu à une présentation plus originale honnêtement. Cette Optima profite également de plus d’espace aux places arrière. Cet avantage dépend de l’empattement allongé de 10 mm par rapport au modèle précédent. Si elle propose un dégagement accru pour tous ces passagers, l’Optima conserve tout de même un gabarit inchangé.

Pour ce qui est des accessoires, cette Coréenne impressionne par la quantité de gadgets dernier cri pour le prix. Même la recharge sans fil est disponible dans les versions étoffées. Mais attention, seuls les téléphones Androïdes possèdent l’application. Il vous faudra l’accessoire adapté pour les iPhone. Mais soyez attentif aux recommandations de votre représentant. Simplement pendant la présentation des représentants de Kia, nous nous sommes perdus dans les détails des différentes versions versus les groupes d’équipement.

Trois moteurs, dont un nouveau

L’Optima millésimé s’annonce avec un choix de trois moteurs. La version de base accueille toujours le moteur quatre cylindres 2,4 L atmosphériques tandis que les versions luxueuses profitent du moteur quatre cylindres de 2,0 L turbo. Entre les deux s’inscrit un tout nouveau moteur, toujours quatre cylindres de 1,6 L assisté d’un turbocompresseur. Ce dernier propose une puissance inférieure au moteur de base, mais un couple accru. Ces différences sont pourtant peu importantes. La grande différence vient de l’ajout d’une boîte automatique double embrayage à sept rapports.

Si cette dernière se veut une innovation, il est difficile de justifier l’addition de ce nouveau groupe motopropulseur. Il est plus économique, mais à peine. Vous gagnerez 1 l/100 seulement par rapport au moteur de base. Et le couple accru n’est pas aussi imposant qu’on l’espère. Franchement, le moteur 2,0 L turbo demeure le plus intéressant à mon avis. Le moteur de base l’est également, mais il demeure un peu plus paresseux.

C’est au chapitre de l’insonorisation que cette Optima impressionne. La méthode d’assemblage avec l’ajout de coussinets isolants dans la structure permet d’offrir un habitacle beaucoup plus silencieux. De plus, les vitres doubles accentuent cette caractéristique. Sur la route, la berline coréenne se comporte comme une grande routière. Elle est confortable et offre des performances plus qu’honnêtes.

En résumé, la Kia Optima 2016 offre beaucoup pour le prix. Elle dispose d’un bon choix de motorisations, un équipement des plus complets et une silhouette qui n’a pas perdu de son originalité au fil des ans. Et c’est sans compter sur l’une des meilleures garanties de l’industrie. Il faudra seulement vous démêler dans le catalogue des versions. Même, nous journalistes, avions de la difficulté à s’y retrouver.

Fiche technique

Nom: Kia Optima 2016

Prix de base : ND

Configuration : Berline intermédiaire

Versions : EXL

Mécanique : L4 2,0 L Turbo

Puissance/couple : 245 ch / 260 lb-pi

Transmission : Automatique à 6 rapports

Capacité du réservoir : 70 L

Consommation d’essence : 10,9 / 7,4

Garantie : 5 ans/100 000 km (base)

Concurrence : Buick Regal, Chevrolet Malibu, Chrysler 200, Ford Fusion, Honda Accord, Hyundai Sonata, Mazda 6, Nissan Altima, Subaru Legacy, Toyota Camry, Volkswagen CC, Volkswagen Passat

 

 

 

 

 

 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs