Fred Mercier

Subaru Crosstrek 2016 : Du nouveau pas très nouveau

Depuis le lancement du Subaru Crosstrek en 2012, le marché des VUS sous-compacts a grimpé en flèche.

Subaru Crosstrek 2016

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

7/10

Forces et faiblesses:

  • Bonne cote de sécurité
  • Haute garde au sol
  • Rouage intégral de série
  • Prix de base élevé
  • Écran tactile peu commode
  • Version hybride dispendieuse

Cote de l'auteur:

  • Consommation: 7/10

  • Équipement: 7/10

  • Prix: 7/10

  • Apparence: 7/10

  • Confort à l'avant: 8/10

  • Confort à l'arrière: 7/10

  • Équipement: 8/10

  • Performance: 6/10

  • Rangement: 7/10

Depuis le lancement du Subaru XV Crosstrek en 2012, le marché des VUS sous-compacts a grimpé en flèche.

Les compétiteurs sont désormais nombreux (Mazda CX-3, Honda HR-V, Jeep Renegade, etc.) et Subaru se devait de réagir, question de rappeler aux consommateurs qu’il est toujours présent dans le marché.

On a donc droit à un Crosstrek légèrement revu pour 2016. Très légèrement, en  fait.

Les modifications sont purement esthétiques. Nouvelle calandre, nouveaux phares, nouveau volant, des roues légèrement modifiées... Rien de bien extraordinaire.

Ce qui n’empêche pas le Crosstrek (on a retiré l’insipide appellation XV qui précédait son nom) d’espérer conquérir le cœur de certains acheteurs.

Utilitaire... pour vrai

Les VUS sous-compacts sont bien jolis, mais on réalise rapidement que leur utilité hors des sentiers battus est bien limités.

Le Crosstrek se démarque plutôt bien à ce chapitre, bien évidemment grâce à son rouage intégral offert de série, mais aussi avec une garde au sol impressionnante de 220 mm, un sommet dans sa catégorie.

Le petit VUS de Subaru offre également une capacité de remorquage de 1500 livres (sauf l’hybride), alors que la majorité de ses rivaux ne peuvent tout simplement rien atteler. Seul le duo Jeep Renegade/Fiat 500X propose aussi cette possibilité.

Le Crosstrek continue aussi d’impressionner en matière de sécurité, où il a obtenu l’honorable mention Top Safety Pick+ de la part de l’IIHS grâce à son système EyeSight, un ensemble de technologies permettant la prévention de collision.

La version hybride poursuit son bout de chemin dans la gamme du Crosstrek, même si ses ventes demeurent bien discrètes. À 30 495$, on peut se demander s’il a réellement sa place.

Pas que du positif

Le Subaru Crosstrek a ses avantages, ça semble assez clair. Mais il y a une raison pour laquelle les Mazda CX-3 et Honda HR-V sont ceux qui font jaser en ce moment. Quelques raisons, en fait.

Le look, d’abord. Le Crosstrek ne paraît pas mal, mais depuis l’arrivée de modèles très réussis comme le Renegade et le CX-3, disons qu’il tombe un peu dans l’oubli. Et ce n’est pas avec des changements aussi minimes qu’on viendra renverser la tendance.

Il y a le prix, aussi. À 24 995$, le Crosstrek se vend environ 4000$ de plus que ses compétiteurs.

Oui, il y a le rouage intégral. Mais même équipés des quatre roues motrices, les modèles compétiteurs sont moins chers... et mieux équipés.

La consommation d’essence. Jumelé à une transmission automatique à variation continue (CVT), le moteur à quatre cylindres à plat du Crosstrek (148 chevaux) avale 9,1 L/100 km en ville et 7,0 L/100 km sur route. En ville, c’est très raisonnable. Sur route, c’est légèrement supérieur à ce que propose la compétition. Rien de bien grave, tout de même.

Parlant de la transmission, la boîte automatique de Subaru fait du bon travail. Comme avec toutes les CVT, le plaisir de conduire n’est pas grandiose, mais la consommation s’en voit améliorée. Et pour les autres, il y a toujours la manuelle à 5 rapports.

Peu importe la transmission, le Crosstrek propose un dynamisme surprenant, une direction bien précise et de l’espace en masse pour les escapades en campagne.

Chose certaine, avec des caractéristiques comme le rouage intégral de série et une bonne capacité de remorquage, le Crosstrek a sa niche dans ce marché émergeant qu’est celui des petits VUS.

Fiche technique

Nom : Subaru Crosstrek 2016
Prix de base : 24 995$
Configuration : Véhicule à quatre roues motrices avec motorisation à l’avant
Mécanique : 4 cylindres de 2,0 litres
Puissance/couple : 148 ch./ 145 lb-pi
Transmission : Manuelle à 5 rapports ou automatique à variation continue (CVT)
Capacité du réservoir : 60 L
Consommation d’essence : 9,1 L/100 km (ville), 7,0  L/100km (route)
Garantie : 36 mois/60 000 km (base)
Concurrence : Nissan Juke, Honda HR-V, Mazda CX-3, Jeep Renegade

Top 15 - Les VUS les plus sécuritaires en 2015

Voici les VUS ayant obtenu les meilleures cotes de sécurité de l'Insurance Institute for Highway Safety (IIHS) en 2015. Tous ces modèles, classés «TOP SAFETY PICK+», sont offerts avec le système de prévention des collisions frontales, soit en option, soit de série.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs