Francis Lalonde

Le Concept 26 de Volvo : Conduire, créer, relaxer

Volvo a développé le « Concept 26 », une vision de l’habitacle de la voiture autonome de demain.

Volvo Concept 26

Depuis les derniers mois, nombreux sont les constructeurs automobiles qui ont révélé leur vision en ce qui a trait à la création de la voiture autonome. Cependant, bien peu d’entre eux ont dévoilé ce à quoi devrait ressembler l’habitacle d’un véhicule qui ne requière plus l’attention de son conducteur. Après tout, si l’on a plus besoin de conduire, alors à quoi bon rester assis comme à l’habitude devant son volant ? C’est dans cette optique que Volvo a développé le « Concept 26 », une vision de l’habitacle de la voiture autonome de demain. 

 

Maximiser son temps dans le trafic
Selon ce qu’affirme le constructeur automobile suédois, la population passe en moyenne 26 minutes par jour de travail dans un trafic dense, de là l’inspiration pour le nom du « Concept 26 ». Ce serait donc dans ces moments que les conducteurs seraient prêts à laisser la voiture se conduire d’elle même.

« Nos recherches démontrent clairement que certaines personnes utiliseraient le temps qu’elles passent dans le trafic pour créer et travailler si leur véhicule était autonome, indique Robin Page, vice-président design intérieur pour Volvo. D’autres voudraient plutôt relaxer, se détendre, écouter de la musique ou regarder des vidéos sur le web. La voiture autonome rend tout cela possible et c’est dans cette idée d’esprit que nous avons conçu le “Concept 26” qui propose trois modes différents, soit les modes CONDUITE, RELAXATION et CRÉATION ».

 

Parce qu’il faut bien travailler et relaxer

Le mode CONDUITE donne le plein contrôle du véhicule au conducteur, comme c’est présentement le cas avec les voitures telles que nous les connaissons. Lorsque la fonction autonome est activée, le siège se rétracte pour donner davantage d’espace au conducteur. Celui-ci peut alors choisir le mode CRÉATION qui déploie un écran de 25 pouces du tableau de bord, alors qu’une petite table sur laquelle il sera possible de travailler se déploie de la portière du conducteur. Le mode RELAXATION propose quant à lui la possibilité de se détendre tandis que le siège s’incline complètement pour offrir un maximum de confort.

 

À l’essai en 2017

Bien que Volvo ne soit pas encore tout à fait prêt à mettre en marché un véhicule pleinement autonome, le « Concept 26 » fut quant à lui basé sur les plateformes des voitures qu’elle vend actuellement. Le « Concept 26 » devrait être mis à l’essai au cours de 2017 alors que Volvo lancera le projet Drive Me qui mettra 100 clients au volant de véhicules autonomes sur les routes de la Suède.

Volvo XC90 2016

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs