Une MINI bombe, la John Cooper Works

Avec trois portes, un empattement de seulement 2,5mètres, et 228 chevaux, la MINI Cooper JCW donne des envies de lâcher son fou. Comme sur une piste de karting.

MINI Cooper JCW

Essai routier MINI John Cooper Works 2015

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

8/10

Forces et faiblesses:

  • Direction précise
  • suspension extra-ferme
  • Espace coffre frugal
  • Grande visibilité
  • Agile, rapide

Cote de l'auteur:

  • Confort à l'avant: 8/10

  • Confort à l'arrière: 6/10

  • Consommation: 7/10

  • Équipement: 8/10

  • Comportement: 9/10

  • Apparence: 8/10

  • Performance: 9/10

  • Prix: 7/10

  • Rangement: 5/10

Il y a de quoi! La fringante offre une puissance de 228cv et une force de 236 lb-pi de couple à bas régime. Le petit moteur de quatre cylindres de 2.0L est turbocompressé. Tout ça avec un poids de 1 300kg. On s’approche du Go-kart, avec plus de style et de confort!

Mieux vaut aller vite
Deux ombres se présentent au tableau de la MINI 3 portes John Cooper Works.

Elle est offerte avec un rouage avant seulement. Pas de ALL4, le nom que donne MINI à ses véhicules à rouage intégral. On a donc un véhicule qui a beaucoup de nerfs et dont on rêve de voir disponible également en rouage intégral.  C’est ce qui l’amène à se comparer à une VW Golf GTI, plutôt qu’à la déclinaison sportive qu’est la VW Golf R. Pourtant, en échelle de prix, une fois bourrée d’options, le portefeuille lui,  la compare à la R!

Ensuite, sportive qu’elle est, la suspension est là pour nous le rappeler à tous instants. On n’échappe pas à la rigidité. Le débattement est très court et on gagnerait en confort de le voir s’allonger un peu! Mieux vaut rouler vite, on ressent moins les bosses! Ceci dit à la blague, ça n’en reste pas moins vrai. Avec un brin de conduite sportive, on se concentre sur la superbe réponse du véhicule et on en oublie le débattement de sa suspension. Bref, la MINI JCW n’est pas faite pour être roulée en pépère!

L’âme sportive
Le plaisir de la voiture, c’est de la pousser un peu. Le châssis est rigide, la direction précise, la réponse rapide. C’est un plaisir de voir la voiture répondre au doigt et à l’œil. Les accélérations vives sont également agréables. La fenestration est digne d’un petit aquarium et offre une visibilité hors pair. Et le son du système d’échappement? Une symphonie pour amateurs de chars.

À l’intérieur, on retrouve le même aspect circulaire pour les instruments de bords que dans toutes les MINIS. À la différence, l’indicateur de vitesse qui prenait place au centre a fait place à un jeu de lumières, une question de mode, je suppose. Les éclairages d’ambiance, ce n’est plus juste dans le design intérieur de l’appart de votre blonde, il semblerait.

Les sièges baquets avec l’option cuir et suède deux tons rehaussés de surpiqûres contrastantes, donnent une allure sportive qui sied bien au véhicule.

Échouer le test Costco
On l’adore petite, jusqu’au moment où trois sacs d’épicerie sont suffisants pour remplir le coffre. Heureusement, la banquette 60-40 se repli à plat.

En matière de dégagement aux jambes, vous pouvez être certains que les pieds de votre enfant dans son siège d’auto saliront le dos de votre siège. Et l’adulte qui y prendra la place ensuite essuiera la saleté par le frottement de ses genoux sur ledit siège. Alors. Voilà. Ça s’annule.

La concurrence a l’esprit sportif
On va retrouver un peu pour tous les goûts en matière de concurrence à cette petite MINI. D’un premier abord, l’Américaine Ford Focus ST n’a pas le charme fou européen, mais plutôt la fougue du mustang avec une écurie de 252cv. Elle est toutefois plus grande et grosse, de quoi satisfaire ceux qui ont besoin d’espace pour leurs passagers.

Vient ensuite l’Allemande Volkswagen Golf GTI. Pour une puissance similaire à la MINI, elle est dans une gamme de prix comparable à l’entrée de gamme de la John Cooper Works. Le plus de la Golf? Une belle habitabilité, et le choix entre sa déclinaison 3 et 5 portes.

Et dans la lignée du beau avant le pratique, il y a l’autre européenne : la Fiat Abarth. Cette dernière a un empattement plus court qui vous fera verser une larme sur le manque d’investissement dans les infrastructures routières. Son absence de silencieux ne vous fera pas passer inaperçu, son look également. Et puis, en matière d’espace, il vous faudra limiter votre épicerie à un sac par visite. Peut-être même aussi couper les jambes de vos passagers avant de les installer sur la banquette arrière. Le plus? Elle est moins chère. Le moins? La puissance se limite à 160cv.

Les options ne sont pas données!
Avec le choix d’un manufacturier haut de gamme comme BMW qui agit en distributeur de la MINI, on retrouve la même facture surprise quand vient le temps de choisir sa MINI. On peut se procurer une MINI Cooper trois portes John Cooper Works à partir de 33 240$. Le modèle à l’essai se situait davantage vers les 45 000$.

(Couleur Rebel Green 1000$, Clé intelligente 1150$, ensemble branché 1450$, Ensemble style 550$, sièges cuir deux tons 2250$, Ensemble visibilité 1450$, palettes de changement de vitesse au volant 1650$, Haut-parleur Harman Kardon 750$. Me voilà à 45 346,09$ avec frais de préparation)

Si vous en venez à aimer votre MINI à un tel prix, il serait peut-être pertinent de vous tourner vers un véhicule différent. Parce qu’à 45 000 patates, vous pouvez vous procurer un véhicule à rouage intégral, puissant, spacieux, et tout aussi plaisant à conduire. Il suffit de savoir où sont vos priorités!

 

Fiche technique:

Mini Cooper  trois portes  John Cooper Work
Prix modèle de base: 33 240$
Carrosserie : Coupé à hayon, 2 portes
Configuration: Traction avant

Moteur: 4 cylindres 2,0 litres turbocompressé 228 chevaux, 236 lb-pi de couple
Transmission : Manuelle ou automatique 6 rapports

Garantie complète : 4 ans/ 80 000 kilomètres
Garantie groupe motopropulseur : 4 ans/ 80 000 kilomètres

Modèles concurrents : Fiat 500 Abarth, Ford Fiesta ST, Golf GTI

Mini Cooper JCW 2016

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs