Décembre et 2015, mois et année records

Les constructeurs automobiles ont établi un nouveau record de ventes aux États-Unis pour l’année qui vient de s’écouler avec 17,47 millions d’unités vendues et, avec les conditions économiques chez nos voisins du sud et les bas prix des carburants, bien des analystes anticipent en 2016 une autre année tout aussi faste.

Ventes septembre

Dix-sept millions et demi, c’est le nombre record de véhicules produits et vendus aux États-Unis au cours de la dernière année, même si les ventes de décembre sont légèrement en dessous des attentes.

Les ventes de 2015 battent ainsi celles de l’année 2000 où 17,41 millions d’unités avaient été vendues.

9 % en décembre

À l’origine de cette récolte, tous s’entendent pour dire que la vigueur de l’économie américaine, le crédit accessible et les bas prix des carburants ont été les principaux moteurs de la production automobile américaine qui a tourné à plein régime pour les VUS et utilitaires.

Les ventes du dernier mois de 2015 ont crû de 9% par rapport à la même période en 2014, mais en rythme annualisé, les données sont légèrement décevantes.

2016 sera une aussi bonne année

Selon des analyses et des économistes, l’année qui commence s’annonce aussi bonne que 2015 grâce à la croissance de l’économie américaine et au revenu disponible personnel des gens. «Il faudrait un taux directeur à 3% pour infléchir la croissance» selon l’économiste en chef de TrueCar.

D’autres anticipent une baisse à partir de 2017 jusqu’en 2020.

GM et les utilitaires

Les ventes du premier constructeur américain ont augmenté de 5,7% en décembre, de 8% pour Ford tiré vers le haut par les pick-up série F qui cumulent des records de ventes depuis plus de 30 ans.

Encore une fois, ce sont les VUS et les utilitaires dans l’ensemble qui ont mené le bal.

À l’inverse, les voitures et berlines hayon ou trois volumes n’ont pas séduit les consommateurs qui leur ont préféré les véhicules énergivores. Moins 14,2% pour les premières, plus 16,3 $ pour les seconds sur l’année.

FCA, Honda, Nissan et Toyota terminent également l’année en beauté. Hyundai, limitée par ses capacités de production, a vu ses ventes diminuées légèrement de 1,5%.

Volkswagen, empêtré dans le scandale que l’on connaît, ferme décembre avec un -9%. Meilleur tableau du côté d’Audi qui finit l’année avec plus de 200 000 voitures vendues, un gain de 11%.

En Bourse ?

Seule ombre au tableau si on peut dire, les performances en Bourse des constructeurs américains sur 12 mois sont négatives, hormis Tesla avec 1,87 %.

On peut pointer ici les énormes dépenses d’investissements et de recherche-développement qu’exigent les opérations courantes des constructeurs et le pessimisme économique des autres marchés européens et surtout chinois.

Année boursière 2015 aux États-Unis

Google Finance

13 faits saillants qui ont marqué 2015

Voici quelques événements, innovations, scandales et faits divers qui ont marqué le milieu de l'automobile en 2015.

Top 12 - Les VUS les plus populaires en 2015

Les prix identifiés sont sujets à changement. Période concernée : du 1er janvier au 30 novembre 2015. Sources : manufacturiers autos, Good Car Bad Car, DesRosiers Automotive Consultants, Global Automakers of Canada et Automotive News Data Center.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs