Fred Mercier

Lexus a un nouveau bolide, et vous risquez de l’aimer

Mettez-vous ça dans la tête, Lexus n’a plus l’intention de produire des voitures fiables, mais ennuyeuses.

Lexus LC 500 2017

Mettez-vous ça dans la tête, Lexus n’a plus l’intention de produire des voitures fiables, mais ennuyeuses.

On veut maintenant offrir plus que ça. On veut des produits qui inspirent les gens, qui donnent le goût de conduire. Ça fait du bien à entendre, mais qu’est-ce que ça donne, concrètement?

Ça donne des nouveaux modèles comme la RC F et la GS F, tous deux dévoilés dans les deux dernières années.

Et puis voilà qu’on pousse la note encore plus loin avec la LC 500, héritière spirituelle de la très acclamée LFA.

Du gros pétrole

Si la tendance de l’industrie va inévitablement vers les voitures hybrides et électriques, Lexus a joué une toute autre carte, décidant de faire appel à un gros V8 de 5,0 litres pour propulser sa LC 500, qui devrait entrer en production dès cette année.

Développant 467 chevaux et 389 livres-pied de couple, cette motorisation équipe d’ailleurs déjà les modèles RC F et GS F.

Dans la LC 500, Lexus intègre une boîte automatique à 10 vitesses, la première transmission du groupe Toyota à atteindre un aussi grand nombre de rapports.

Ennuyante, Lexus? On dirait que les temps ont changé. Mais le gros V8 sous le capot risque de rapidement devenir démodé...

 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs