Fred Mercier

Toyota veut des antennes satellite sur le toit de ses voitures

«Ce n’est pas la technologie de demain, c’est celle d’aujourd’hui»,

Toyota Kymeta

On se serait cru au Consumer Electronics Show, le temps d’une présentation, quand Toyota a annoncé son ambitieux plan d’avenir au Salon automobile de Détroit.

Oubliez les nouveaux modèles et les concepts inédits. Pour Toyota, Détroit n’était pas l’occasion de nous présenter un produit fini, ni même un prototype.

On a préféré annoncer une alliance avec la firme américaine Kymeta. Grâce à une antenne satellitaire plate qui peut être installée sur le toit d’une voiture sans changer sa forme, Kymeta affirme pouvoir connecter à peu près tout ce qui bouge.

Connexion rapide et quasi illimitée

La connectivité par satellite a l’avantage d’être très rapide, mais aussi presque illimitée.

Durant sa présentation, Kymeta a parlé de plans mensuels qui pourraient offrir un téraoctet (1000 Go) de données. En 2016, c’est énorme!

Jusqu’à tout récemment, l’idée d’inclure une connexion par satellite dans une voiture demeurait à peu près impensable. Les antennes satellite ont toujours été assez massives, et les apposer à une voiture ne semblait pas très viable.

Mais voilà que la technologie est maintenant assez miniaturisée pour être incluse dans la Toyota de monsieur et madame Tout-le-monde. Reste à voir si l’intérêt y sera.

«La technologie d’aujourd’hui»

Toyota et Kymeta n’ont pas donné de date précise quant à l’arrivée sur le marché du résultat de ce nouveau partenariat.

Chose certaine, ce n’est pas cette année que vous verrez le toit de la Corolla muni de cette antenne satellite.

On a toutefois démontré un certain désir de faire les choses rapidement. «Ce n’est pas la technologie de demain, c’est celle d’aujourd’hui», nous a-t-on précisé.
 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs