Fred Mercier

Lexus vise la performance

Il est fini, le temps où les produits Lexus n’étaient qu’une pâle imitation des modèles Toyota.

Lexus GS F_Lancement

Il est fini, le temps où les produits Lexus n’étaient qu’une pâle imitation des modèles Toyota auxquels on ajoutait des sièges en cuir et un toit ouvrant.

Lexus a désormais sa propre image, et elle joue de plus en plus la carte du dynamisme et de la performance.

La GS F pour une première fois au Canada

Après avoir lancé son coupé RC F, Lexus récidive avec la GS F, une berline de luxe à vocation sportive. Très sportive, même.

Forte d’un moteur V8 de 5,0 litres, la GS F promet des performances hallucinantes grâce à une puissance de 467 chevaux et à un couple de 389 livres-pied.

Le véhicule sera aussi muni d’un sélecteur de mode de conduite vous permettant de choisir entre les options Eco, Normal, Sport et Sport +. À la simple pression de ce bouton, la transmission, la direction et les suspensions du véhicule seront automatiquement adaptés à votre préférence.

Lexus profite aussi de sa présence au Salon de Montréal pour inaugurer la GS 350 au Canada.

F pour Fuji

La lettre F, vous en entendrez de plus en plus parler chez Lexus. C’est que le constructeur de voitures de luxe en a fait sa division performance. Au même titre que la M chez BMW ou qu’AMG chez Mercedes-Benz.

On a choisi cette lettre pour faire un clin d’œil à la piste de course de Fuji, au Japon, où ont lieu la majorité des essais de Lexus.

La GS F devient le deuxième modèle de Lexus à arborer la lettre F.

Le mastodonte revient en force

Le gigantesque Lexus LX 570 a lui aussi été revu pour l’année 2016. Et comme la RC F, il en sera à sa première apparition publique  canadienne au Salon de l’auto de Montréal.

Il ne s’agit pas d’une nouvelle génération, mais bien d’un rafraichissement stylistique pour cet énorme VUS, le plus imposant de la marque de luxe japonaise.

Le LX 570 adopte désormais cette calandre en forme de sablier qui représente désormais la signature stylistique de Lexus.

Sous le capot, un V8 de 5,7 litres de 383 chevaux continue de propulser le LX. On y jumelle pour une première fois cette année une nouvelle transmission automatique à huit rapports.

Pour 2016, le prix de base du LX dépasse la barre symbolique des 100 000$. Pas pour toutes les bourses!

Top 10 – Les primeurs du Salon de l'auto de Montréal 2016

Plusieurs dévoilements sont à surveiller au Palais des congrès.

Lexus Hivernal 2015

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs