Mercedes-Benz joue la carte diesel au Salon de Montréal avec la C300D 2016

Le marché canadien en est un d’importance pour Mercedes-Benz et le Salon de Montréal a été choisi comme théâtre pour le dévoilement d’une primeur nord-américaine, soit la nouvelle C300d 4MATIC familiale, une voiture qui va faire saliver bien des amateurs d’ici. À ses côtés sur les planches il sera possible de découvrir, cette fois en primeur canadienne, deux autres produits, soit les utilitaires GLC et GLS.

Mercedes-Benz C300 2016

Le marché canadien en est un d’importance pour Mercedes-Benz et le Salon de Montréal a été choisi comme théâtre pour le dévoilement d’une primeur nord-américaine, soit la nouvelle C300d 4MATIC familiale, une voiture qui va faire saliver bien des amateurs d’ici. À ses côtés sur les planches il sera possible de découvrir, cette fois en primeur canadienne, deux autres produits, soit les utilitaires GLC et GLS.

De l’audace

Si les versions familiales ont toujours la cote en Europe, l’histoire est différente pour le marché nord-américain, à tel point que les constructeurs sont frileux à l’idée de les commercialiser ici. Mercedes-Benz fait fi de cette crainte en ramenant à son catalogue, pour la première fois depuis 2005, une variante à toit allongé de sa Classe C.

La C300d 4MATIC reçoit un 4-cylindres Diesel de 2,1 litres, lequel propose 190 chevaux et 369 livres-pieds de couple. Cette puissance sera relayée aux quatre roues via la fameuse boîte automatique 7-GTronic du constructeur. Si ce modèle remporte du succès, qui sait, il est permis de rêver à la version C63 AMC de ce dernier.

La C300d 4MATIC est attendue au printemps.

Bye bye GLK...

Ne cherchez plus le GLK dans l’espace réservé aux véhicules Mercedes. Ce dernier a tiré sa révérence au profit du GLC. Même si ce dernier se veut son remplaçant direct, une coupure majeure a été effectuée au niveau du style, que cela plaise ou non. Cela dit, le nouveau venu, à défaut d’être distinct, se veut supérieur à bien des niveaux, notamment au niveau de l’agilité et de la consommation. Pour cela, il faut remercier le moteur 4-cylindres turbo de 2 litres qui sert toutes les versions au moment du lancement. Une variante à moteur Diesel est attendue plus tard, de même qu’une livrée à motorisation hybride.

Reste à savoir quelle sera la réaction du public.

Le grand frère

Enfin, l’autre « petit » nouveau qui pourra être vu au kiosque de Mercedes est le GLS. Ce dernier se veut une évolution de celui qu’on a connu sous le nom de GL jusqu’à l’an dernier. Dans son cas, on parle d’un important rafraîchissement au niveau des lignes, ces dernières s’harmonisant avec la signature unique que le constructeur adopte tranquillement. Mécaniquement, on retrouvera des versions à moteur V6 (GLS 450 à essence et GLS 350d diesel), de même qu’à moteur V8 dans le cas des GLS 550 et GLS 63 AMG.
 

Ten of the most popular diesel vehicles in Canada

Ce n'est pas par hasard si ces dix véhicules diesel comptent parmi les plus vendus au Canada en 2014.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs