Premiers tests hivernaux de Ford pour ses voitures autonomes

Ford entreprend ses premiers tests de conduite autonome sous des conditions hivernales, une étape majeure vers la conduite entièrement autopilotée.

Ford Fusion autonome en tests hivernaux

Les systèmes autonomes doivent faire plus que de simplement lire les marques sur la chaussée avec des caméras, comme en hiver lorsque la gadoue et la neige les recouvrent.

Jusqu’à présent, les systèmes embarqués se fiaient à ces repères pour se positionner au mieux sur la route. Mais quand ceux-ci disparaissent, le conducteur en est quitte pour une conduite bien manuelle.

Or comme les états américains du nord et les provinces canadiennes vivent sous la neige plusieurs mois par année, investir dans une voiture autonome inefficace entre 2 et 5 mois par année n’a aucun sens.

Cartographie haute résolution 3D

C’est pour cela que les groupes automobiles comme Ford et Mercedes entreprennent leurs premiers systèmes d’autopilotage hivernaux.

70 % des Américains...

Leurs armes technos, une combinaison de cartographie haute résolution 3D mariée avec une localisation radar LiDAR. Cette cartographie est une pièce maîtresse dans l’avenir et le fonctionnement des systèmes autonomes – c’est pour cela que le groupe de constructeurs allemands a dépensé une fortune pour mettre la main sur la cartographie HERE de Nokia.

« C’est une chose de conduire en mode autonome sous des conditions météo parfaites, c’en est une autre quand les capteurs ne peuvent plus lire la route une fois recouverte de neige», indique le directeur technique de Ford, Jim McBride. Près de 70% des Américains circulent dans des régions enneigées.

Tests au Michigan

Les tests hivernaux ont lieu au Michigan et au village Mcity de 32 acres spécialement conçu par l’université du Michigan pour reproduire un environnement urbain et semi-urbain afin de tester des voitures autonomes.

Variant de quelques mètres, la précision GPS est nettement insuffisante pour «placer» au centimètre près une voiture sur la route.

C’est pourquoi le système LiDAR avec des courtes impulsions laser permet de créer en temps réel une image 3D autour du véhicule pour déterminer le meilleur parcours possible.

De plus, Ford crée d’abord sous une météo parfaite des cartes haute résolution 3D en enregistrant les repères au-dessus de la route comme les panneaux, les arbres et les immeubles, c’est alors que grâce à ces repères le système devient utilisable quand la route est recouverte de neige.

Ford fait circuler une trentaine de voitures autonomes en Californie, en Arizona et au Michigan.

En Bourse ?

La valeur du titre de Ford à New York atteint aujourd’hui un creux datant de décembre... 2012. En un mot, presque trois ans de valeur boursière a fondu en dépit d’une année 2015 faste. La crise boursière chinoise continue de mettre à mal les titres des grandes sociétés internationales.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs