Francis Lalonde

Déjeuner gastronomique Ford : votre voiture dans votre assiette

Ford tenait hier un déjeuner gastronomique au restaurant Hoogan et Beaufort dont les plats étaient inspirés d’aliments que l’on retrouve dans les matériaux de certaines de ses voitures.

Déjeuner Ford

Le moins que l’on puisse dire au sujet de Ford, c’est qu’elle est une entreprise qui est toujours en quête d’innovation et de moyens originaux pour se démarquer. Le constructeur américain organisait récemment un autre événement des plus innovateurs en invitant les médias montréalais à un déjeuner gastronomique inspirés d’aliments que l’on retrouve dans les matériaux de certaines de ses voitures.

Utilisation de nombreuses matières organiques

Eh oui ! L’on retrouve dorénavant de nombreuses composantes organiques dans les différents matériaux qui servent à la construction des voitures et des camions Ford. Parmi ceux-ci, la noix de coco que l’on utilise dans les composantes de la Focus ainsi que du F-150. La fibre sert entre autres à la confection du plancher du coffre arrière de la Focus, tandis que l’on retrouve la coquille de la noix de coco dans les éléments qui composent le dessous du capot du F-150.

Plusieurs autres matières organiques sont employées par Ford, au sein desquelles l’on retrouve la pelure de tomate. Le constructeur automobile a créé un partenariat avec la compagnie Heinz pour récupérer des pelures de tomate qui seraient normalement jetées dans le processus de fabrication du ketchup. Celles-ci servent entre autres à la création de matériaux en plastiques. Les pailles de blé ainsi que les coquilles de riz sont aussi des ressources largement employées afin de créer une multitude de composantes en plastiques. En somme, ce sont plus de 2,27 millions de kg de pétrole qui sont économisés chaque année par Ford grâce à l’utilisation de matières organiques comme celles-ci.

Parmi les autres composantes organiques utilisées, il y a aussi le soya qui sert au développement d’une mousse organique que l’on trouve dans les bancs de certains véhicules Ford. Les chercheurs de l’entreprise américaine ont même trouvé le moyen d’utiliser les pissenlits pour la conception d’une résine biologique.

Récupérer ce qui ne sert pas

Il est important de souligner que tous les éléments organiques utilisés par Ford sont des composantes qui seraient normalement jetées. L’entreprise a pour objectif de réduire son empreinte environnementale sans toutefois affecter la quantité de nourriture qui pourrait être consommée par la population.

En constante évolution

Pour l’instant, Ford a pour objectif d’augmenter annuellement de 1 à 3 % la quantité de matériaux recyclés et organiques utilisée dans la fabrication de la totalité de ses véhicules, et ce, tout en continuant de respecter ses normes en terme de qualité et de sécurité. Il sera intéressant de voir d’ici les prochaines années jusqu’où pourront aller les ingénieurs et chercheurs du constructeur américain. À quand la voiture faite entièrement de matériaux organiques ?

Ford Mustang 2015

Ford Escape 2017

Ford Explorer Platinum 2016

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs