Fred Mercier

Le Subaru Forester XT 2016 a presque tout pour nous faire sourire

Le Forester XT est à peu près identique au modèle de base, du moins vu de l’extérieur. C’est sous le capot que tout se joue.

Subaru Forester XT 2016

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

7/10

Forces et faiblesses:

  • Espace intérieur avantageux
  • 4 roues motrices de série
  • Moteur puissant (XT)
  • Qualité de finition intérieure moyenne
  • Consommation d’essence (XT)
  • Pas de transmission manuelle avec la version XT

Cote de l'auteur:

  • Consommation: 7/10

  • Équipement: 7/10

  • Prix: 6/10

  • Apparence: 8/10

  • Confort à l'avant: 7/10

  • Confort à l'arrière: 7/10

  • Comportement: 8/10

  • Performance: 8/10

  • Rangement: 8/10

On a tous à peu près la même image du propriétaire d’un Subaru Forester : Banlieusard amateur de plein-air, de vélo ou de ski. Je sais, c’est de la grosse généralisation. Mais c’est ce que Subaru vise comme clientèle.

Ça, c’est pour le Forester «ordinaire». Parce qu’il y a aussi la version XT. Et là, on est ailleurs.

Le Forester XT est à peu près identique au modèle de base, du moins vu de l’extérieur.

C’est sous le capot que tout se joue. Au lieu de la motorisation atmosphérique de 2,5 litres, le XT fait appel à un moteur turbocompressé de 2,0 litres. Résultat : une puissance 250 chevaux et un couple de 258 livres-pied.

Tout ça dans un VUS compact! Qui dit mieux?

Pas de manuelle?!

Avec le Forester XT, Subaru est l’un des seuls constructeur au pays à offrir une version aussi performante de son VUS compact.

Allez chez Honda, Toyota ou Nissan et vous verrez que l’offre de motorisations dans ce créneau est assez drabe merci.

Chez les Américains, il y a bien des versions plus dynamiques des Ford Escape et Chevrolet Equinox, mais le Forester XT est nettement plus amusant!

Mais voilà où Subaru se plante royalement : le Forester XT n’est disponible qu’avec une transmission automatique à variation continue (CVT). Pas de manuelle pour ce modèle censé prôner le plaisir de conduire!

C’est frustrant. Surtout quand on sait que le VUS compact de Subaru demeure disponible avec une transmission manuelle avec la motorisation de base. Drôle de stratégie marketing...

Même si la CVT a fait des pas de géants depuis quelques années, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une transmission pensée pour l’économie d’essence, pas pour la performance. En privant les amateurs de conduite d’une version à trois pédales, Subaru nous laisse sur notre appétit.

Pas juste pour la performance

Malgré cette grosse lacune, le Subaru Forester XT ajoute la notion de plaisir de conduire à un segment qui n’a pas l’habitude de nous l’offrir.

Quand on pense acheter un VUS compact, c’est parce qu’on en a besoin. On veut l’espace. Les quatre roues motrices. Le sentiment de sécurité.

Et ce qu’on aime à bord du Forester XT, c’est qu’il nous propose un plaisir de conduire inédit sans compromettre les avantages du véhicule utilitaire sport.

Le Forester XT propose ainsi un espace de chargement avoisinant les 2000 litres une fois les sièges arrière rabattus. C’est dans les normes. Et si vous avez à remorquer, vous pourrez tirer jusqu’à 1500 livres.

Comme c’est un Subaru, le rouage intégral est offert de série. Et grâce au système de sécurité EyeSight, le Forester a reçu la mention Top Safety Pick +, la plus haute distinction attribuée par l’IIHS, grand institut américain de sécurité automobile.

Le seul endroit où on doit payer la note pour les performances du XT, c’est quand vient le temps de faire le plein.

Après une semaine de déplacements essentiellement urbains, le VUS a compilé une moyenne de consommation de 12,2 L/100 km. Faut dire que c’est l’hiver.

Les chiffres officiels annoncés par Subaru sont plus cléments. On parle alors de 10,2 L/100 km sur ville et de 8,5 L/100 km sur route.

Autre point négatif, la finition intérieure du Forester. Et tant qu’à y être, la finition des produits Subaru en général. On se croirait au début des années 2000. Sans parler de l’écran tactile très peu convivial.

Pas donné

Avec un prix de base de 27 785$, le Subaru Forester coûte plus cher qu’à peu près tous ses rivaux. Rappelons tout de même que le rouage intégral est livré de série, contrairement à ce qu’on voit chez la compétition.

Avec le XT, c’est encore une fois une autre histoire. En 2016, il faut débourser au minimum 35 285$ pour ce Forester survitaminé.

Faut le vouloir, son XT

Fiche technique
Nom : Subaru Forester XT 2016
Prix de base : 35 285$
Configuration : Véhicule à quatre roues motrices avec motorisation à l’avant
Mécanique : Moteur Boxer à quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres
Puissance/couple : 250 ch./ 258 lb-pi 
Transmission : Manuelle à 6 rapports ou automatique à variation continue
Consommation d’essence : 10,2 L/100 km (ville) 8,5 L/100 km (route)
Consommation observée : 12,2 L/100 km
Garantie de base: 3 ans/60 000 km
Concurrence : Toyota RAV4, Honda CR-V, Mazda CX-5, Nissan Rogue, Ford Escape
 

Top 12 - Les VUS les plus populaires en 2015

Les prix identifiés sont sujets à changement. Période concernée : du 1er janvier au 30 novembre 2015. Sources : manufacturiers autos, Good Car Bad Car, DesRosiers Automotive Consultants, Global Automakers of Canada et Automotive News Data Center.

Top 15 - Les VUS les plus sécuritaires en 2015

Voici les VUS ayant obtenu les meilleures cotes de sécurité de l'Insurance Institute for Highway Safety (IIHS) en 2015. Tous ces modèles, classés «TOP SAFETY PICK+», sont offerts avec le système de prévention des collisions frontales, soit en option, soit de série.

Top 10 – Les marques les moins fiables

Les nouvelles technologies semblent être ce qui provoque le plus de maux de tête aux propriétaires de voitures neuves... Note: Jaguar, Land Rover, Mitsubishi, Scion, Smart et Tesla ont été exclus de l'enquête (échantillon trop faible).

Top 10 – Les marques de voitures les plus fiables

La tranquillité d'esprit est l'une des raisons pour lesquelles les consommateurs préfèrent se procurer une voiture neuve. Voici les fabricants (et leurs modèles) qui sont les plus propices à répondre aux attentes en terme de fiabilité, selon une enquête de Consumer Reports.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs