Concours de popularité: Mazda CX-3 c. Honda HR-V

Dans le lot de VUS sous-compacts que nous a apporté 2015, les Honda HR-V et Mazda CX-3 ont fait couler le plus d’encre.

Mazda CX-3 c. Honda HR-V 2016

IMG_682

Mazda CX-3 Traction intégrale, 4 portes GT

Cote d'ensemble:

8/10

  • Confort à l'avant:

    8/10

  • Confort à l'arrière:

    8/10

  • Consommation:

    8/10

  • Équipement:

    8/10

  • Comportement:

    9/10

  • Apparence:

    9/10

  • Performance:

    8/10

  • Prix:

    8/10

  • Rangement:

    6/10

IMG_682

Honda HR-V EX-L 4 portes 4RM CVT avec Navi

Cote d'ensemble:

7/10

  • Confort à l'avant:

    8/10

  • Confort à l'arrière:

    8/10

  • Consommation:

    8/10

  • Équipement:

    7/10

  • Comportement:

    8/10

  • Apparence:

    8/10

  • Performance:

    7/10

  • Prix:

    7/10

  • Rangement:

    9/10

Dans le lot de VUS sous-compacts que nous a apporté 2015, les Honda HR-V et Mazda CX-3 ont fait couler le plus d’encre. Au premier coup d’œil, lequel choisiriez-vous?

2015 a été l’année reine des véhicules utilitaires multisemgent (VUM). Les ventes de cette catégorie ont explosé. En fait, elles ont littéralement doublé aux États-Unis avec une augmentation de 101%!

Celles qui écopent, ce sont les voitures compactes. Souvent tout aussi logeables que ces dernières, les VUM offrent le rouage intégral, une vue plus élevée qui donne une impression de sécurité, et ils sont appréciés par leur forme similaire au VUS sans en avoir les remords de la consommation d’essence.

Pour 2016, on a accès à un grand éventail de ces véhicules qui ont des allures de VUS oubliés dans la sécheuse. On retrouve les Nissan Juke, Mazda CX-3, Honda HR-V, Chevrolet Trax, Jeep Renegade, et sa sœur la Fiat 500X. Les marques de prestige ne sont pas en reste avec le BMW X1, Audi Q3, Mercedes-Benz GLA, Lincoln MKC, et Buick Encore.

Le plus logeable

Entre les deux, Honda a réussi son pari de rendre le Honda HR-V le plus pratique de la gamme.

Non seulement l’espace coffre est d’une taille raisonnable et accessible, mais on bénéficie également des Magic Seats. Qu’est-ce que ça mange en hiver? Ça vous permet de rabattre à plat la banquette arrière, mais également de la relever pour profiter de la pleine hauteur de l’habitacle, ou rabaisser le siège passager avant à plat. Vous n’aurez jamais pu transporter de plantes aussi grandes, ou de meubles aussi encombrants. Honda ne se gêne pas pour faire entrer un kayak dans l’habitacle pour démontrer la grande versatilité du système.

Du côté de la Mazda CX-3, on a l’impression que la taille du coffre rivalise avec celle de la Mazda2. Il y a plus d’espace coffre chez la Mazda3 que dans le CX-3! Sur le coup, c’est décevant. Oubliez les weekends en camping si vous n’avez pas le coffre sur le toit en sus.

Le plus puissant

Tous deux offrent une traction intégrale en option qui est propulsée par un moteur de quatre cylindres. Chez Mazda, il s’agit du 2.0L SKYACTIV-G qui équipe également le modèle d’entrée de gamme du CX-5. Il offre 146 chevaux et 146 livres-pied de couple.

La boite de vitesse automatique  à six rapports est la seule offerte, peu importe la version. Pas de manuelle au programme.

Chez Honda, on pousse pour une économie d’essence plutôt que sur la puissance, avec un petit moteur de 1,8L i-VTEC. Il offre 141 chevaux et seulement 127 livres-pied de couple.

Et c’est là que le bât blesse. Avec un couple aussi bas que celui d’une Honda Fit, on dit adieu aux accélérations vives. D’un autre côté, Honda offre la boite de vitesse manuelle, et la CVT en option sur ses modèles EX et LX. Si vous optez pour le rouage intégral, vous devrez vous contenter de la boite à variation continue.

Le plus bel habitacle

Avec ces deux véhicules, il n’y a pas de mauvais habitacle, simplement une finition plus soignée chez Mazda. Le CX-3 offre une planche de bord à tons multiples, à la texture d’imitation cuir, et garni de surpiqûres. C’est très agréable à l’œil. L’écran du système d’infodivertissement est placé très haut, et un système tête haute (un peu Cro-Magnon), permet de toujours garder un œil sur la route.

Honda reste dans le mode deux tons également, mais les détails n’y sont pas. L’écran qui sert à interagir avec le système HondaLink est bas sur la console, et de taille très moyenne.

Parce qu’on aime conduire

Du point de vue du plaisir de conduire, Mazda l’emporte haut la main. Le  CX-3 est agile, la direction est plus serrée que celle du Honda HR-V  et le travail de la suspension permet de garder contact avec la route. La configuration de la boite de vitesse est plus agressive, ce qui rend la voiture plus vive en ville.

Le Honda HR-V offre peu de couple, une direction très normale, une suspension qui manque de débattement, et finalement une insonorisation au bruit de vent plutôt ordinaire.

On a un peu de quoi se sentir dans une voiture des Pierrafeu. Et pourtant, en matière d’espace, de consommation d’essence, de valeur de revente, et de fiabilité mécanique, le Honda HR-V se place au sommet de sa gamme.

Il est un choix logique, mais pas le plus agréable. Sachant qu’on en est à sa première année sur les tablettes, on ne peut qu’espérer que Honda y verra la chance de perfectionner son produit pour les années à venir.

 

Le passion contre la raison

Par Frédéric Mercier

Choisir entre un Honda HR-V et un Mazda CX-3, c’est comme devoir décider quoi manger entre une salade et un Big Mac.

Le HR-V est l’option rationnelle. Son espace de rangement est impressionnante, tout comme sa consommation d’essence. Le véhicule sera fiable à long terme et sa valeur de revente devrait être assez élevée.

Seulement, il manque un peu de saveur. Si ce n’était pas de la transmission manuelle à six rapports, j’irais même jusqu’à dire que le HR-V est ennuyant à conduire.

Son de cloche complètement différent chez Mazda, où le CX-3 se démarque par une direction précise, une suspension ferme et des performances très agréables. La transmission automatique est bien calibrée et est même réglable en mode Sport.

Par contre, pour l’espace de chargement, c’est zéro et une barre. On a tellement voulu donner une ligne fluide au véhicule qu’on en a compromis l’espace intérieur. Le coffre est petit et l’espace aux jambes pour les passagers arrière est ridicule.

C’est la passion qui affronte la raison, tout simplement. Mais si vous me demandez mon avis, c'est le CX-3 qui l'emporte.

 

Fiche technique

 

Mazda CX-3

Honda HR-V

Prix de base

20 695 $

20 690$

Prix avec rouage intégral

22 695 $

24 290$

Configuration

Multisegment sous-compact
rouage avant ou intégral en option

Multisegment sous-compact
rouage avant ou intégral en option

Moteur

4 cylindres, SKYACTIV-G 2,0L
146cv / 146lbpi

4 cylindres, 1,8L i-VTEC
141cv / 127lbpi

Transmission

Automatique 6 rapports

Manuelle 6 rapports ou
CVT

Garantie complète

3 ans / illimité

5 ans/ 100 000km

Modèles concurrents

Nissan Juke, Mazda CX-3, Honda HR-V, Chevrolet Trax, Jeep Renegade,  Fiat 500X

 

Top 12 - Les VUS les plus populaires en 2015

Les prix identifiés sont sujets à changement. Période concernée : du 1er janvier au 30 novembre 2015. Sources : manufacturiers autos, Good Car Bad Car, DesRosiers Automotive Consultants, Global Automakers of Canada et Automotive News Data Center.

Mazda CX-3 2016

Honda HR-V 2016

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs