Janvier, des ventes meilleures que prévu

Les ventes de janvier sur le principal marché du continent, les États-Unis, ont fait mieux que les prévisions grâce, encore, aux bas prix des carburants et à la croissance économique. Malgré ce beau portrait, les titres dégringolent.

Ventes janvier 2016

Les constructeurs automobiles ont encore trouvé en sol américain de nombreux acheteurs pour leurs produits, toutes marques confondues.

Les analystes spécialistes du marché anticipaient une baisse entre 0,5 et 5 % des ventes, elles n’ont été que de 0,3 % selon les données d’Autodata. Des données somme toute positives étant donné la grande tempête de neige qui a paralysé près de 80 millions d’Américains pendant un long weekend.

GM a engrangé des ventes supérieures de 0,5 %, augmentant du coup sa part de marché.

Ford, par contre, a plié les genoux de 2,6 %, tandis que le constructeur japonais Toyota, en troisième place sur le marché, a perdu 4,7 % en chiffres de vente par rapport à janvier 2015.

Fiat Chrysler poursuit sa formidable montée avec un gain de 7 %, Nissan gagne 1,6 %, par contre Honda baisse de 1,7 %.

2016, une autre année record ?

L’année commence bien donc pour les constructeurs présents sur le marché américain, par contre les gens de Wall Street s’attendent à ce que les ventes atteignent un plateau, suivi d’un déclin s’étalant sur plusieurs années.

On pense que 2016 sera la dernière année des ventes records, avec une prévision de 18 millions d’unités, contre 17,4 M pour l’an dernier, une année record.

Moroses en Bourse

Sur le plan boursier, les belles années de croissance soutenue des ventes n’ont pas rassuré les marchés ni les grandes institutions financières qui les composent. La valeur des titres suit plutôt une pente négative largement amplifiée par le mauvais début d’année.

GM, Ford et Tesla sont en baisse de 15, 20 et 28 % respectivement. Fiat Chrysler qui s’est départi par un largage corporatif du capital de Ferrari a perdu plus de 50 % de sa valeur... tout cela en un mois seulement.

Sur un an, la baisse des titres de Tesla, Ford, Fiat Chrysler et GM est de 20%, 27,5%, 52% et 15 % respectivement. Ouch!

Top 12 - Les VUS les plus populaires en 2015

Les prix identifiés sont sujets à changement. Période concernée : du 1er janvier au 30 novembre 2015. Sources : manufacturiers autos, Good Car Bad Car, DesRosiers Automotive Consultants, Global Automakers of Canada et Automotive News Data Center.

Top 10 - Les petites voitures les plus vendues au pays en 2015

Les prix identifiés sont sujets à changement. Sources : manufacturiers autos, Good Car Bad Car, DesRosiers Automotive Consultants, Global Automakers of Canada et Automotive News Data Center.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs