Même un pilote de course échoue à conduire avec un téléphone entre les mains

Parker Thompson est pilote de course en série Indycar, maître du volant en temps normal sur piste comme sur la route, avec un téléphone entre les mains, il fait plusieurs victimes de carton sur un circuit d’essai.

Pilote de course - test textos

En Alberta, le gouvernement local et l’Association des motoristes albertains ont fait préparer un circuit d’essai simulant une zone urbaine, avec ses piétons et cyclistes.

Le défi fut de demander à un as du volant comme le pilote Parker Thompson, également originaire de la province, de conduire une voiture standard sur ce circuit installé au Centre Expo d’Edmonton tout en tapant deux messages texte à envoyer.

Le pilote Indycar de 17 ans, du même âge que les adolescents de sa génération, a, on s’en doute, échoué le test. Il a fauché des cobayes de plastique, dont un cycliste, une demi-douzaine de cônes et roulé par-dessus deux écoliers.

Après le test, il estime que les «risques calculés de la piste de course font pâle figure en comparaison de ceux de la conduite dans le trafic. Et ajoute qu’il se sent plus en sécurité à 240 km/h derrière le volant d’une voiture de course qu’en circulant sur les rues d’Edmonton ou de Red Dear, sa ville natale».

«Lorsqu’on n’est pas attentif, on devient une menace pour les autres comme pour soi-même.»

Pas seulement les téléphones intelligents

Dans cette province, il en coûte 287 $ d’amende et trois points d’inaptitude si on est pris dans une situation de conduite distraite.

Par conduite distraite, la définition est très large. Cela comprend la conduite avec l’utilisation d’un téléphone intelligent, d’un ordinateur portatif, de jeux vidéo et de caméras. Les appareils à écran comme les navigateurs GPS, la lecture ou l’écriture, et même le brossage des dents, le maquillage et le rasage sont condamnables.

Dans la province albertaine, les coupables sont aux deux tiers de jeunes hommes entre 22 et 34 ans.

Top 15 - Les VUS les plus sécuritaires en 2015

Voici les VUS ayant obtenu les meilleures cotes de sécurité de l'Insurance Institute for Highway Safety (IIHS) en 2015. Tous ces modèles, classés «TOP SAFETY PICK+», sont offerts avec le système de prévention des collisions frontales, soit en option, soit de série.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs