Alain McKenna

Volkswagen Golf R: le corps d'une Volks, l'âme d'une Porsche

Rien de moins. Car malgré les 2 petits litres de sa cylindrée, la Golf R et ses 292 chevaux procurent plusieurs sensations dignes d'une sportive de plus haut calibre... jusqu'à son rugissement guttural rappelant davantage un six cylindres qu'un quatre-turbo!

Volkswagen Golf R

Lancement VW Golf R sur le circuit de Calabogie, ON

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

8/10

Forces et faiblesses:

  • Le couple à bas régime est fort agréable.
  • Le rayon de braquage est désolant.

Cote de l'auteur:

  • Confort à l'avant: 9/10

  • Confort à l'arrière: 7/10

  • Consommation: 6/10

  • Équipement: 9/10

  • Comportement: 8/10

  • Apparence: 7/10

  • Performance: 9/10

  • Prix: 7/10

  • Rangement: 7/10

Rien de moins. Car malgré les 2 petits litres de sa cylindrée, la Golf R et ses 292 chevaux procurent plusieurs sensations dignes d'une sportive de plus haut calibre... jusqu'à son rugissement guttural rappelant davantage un six cylindres qu'un quatre-turbo!

Il faut dire que la fiche technique est à l'avenant: quatre roues motrices, boîte manuelle fort bien étagée à six rapports, du couple en masse dès les plus bas régimes (280 lb-pi à 1900 tours-minute), toutes des caractéristiques qu'on attribue évidemment à des modèles plus huppés. En prime, quand on écrase l'accélérateur, on produit une accélération très linéaire, loin de la courbe de couple caractéristiques des petits moteurs turbo qui équipent normalement les berlines compactes et sportives qui définissent ce créneau.

Revenons-en à la boîte de transmission. Le modèle essayé est équipé de la boîte manuelle, laquelle propose des rapports un peu plus longs qu'anticipés. Résultat: on passe un temps fou en première, sans causer d'à-coups impatients de la part de la mécanique. Idem en quatrième: sur autoroute, la variation de régime est importante entre le quatrième et le sixième rapport, mais sous les 100 km/h (et même, si on pousse un peu, jusqu'à 120 km/h), on peut se satisfaire des quatre rapports de base sans tracas.

La voiture s'en trouve plus nerveuse (mais pas trop). Le timbre sonore est quant à lui plus grisant, empruntant ses notes à un baryton bien en verve, que ne renierait par Giuesppe Verdi (encore qu'on aurait pu y aller pour le baryton héroïque de Wagner, pour rester dans la filière allemande...). Et comme tout ça dynamise les quatre roues, plutôt que deux, ça garantit une conduite plus assurée, même l'hiver, ou en tout cas, même dans cette apocalypse météorologique qui a défini jusqu'ici le début de 2016.

Bref, côté conduite, peu à reprocher à la Golf R, sinon son rayon de braquage impossiblement long, pour une voiture si courte. La course du volant, butée à butée, est définitivement sous la moyenne, et fera rager les habitués des stationnements publics.

Cela dit, vous aurez compris que la consommation, établie par le fabricant à un modeste 7,7 litres aux 100 kilomètres sur autoroute (10,9 l/100 km en ville), écope pour la peine. La réalité est plus brutale: selon votre degré d'urgence, elle peut varier entre 11 et 15 litres aux 100 kilomètres, au combiné.

Naturellement, le recours à des technologies modernes, comme l'injection direct, permet à la cylindrée d'être plus raisonnable, si là est votre objectif. Un bouton permet de changer le caractère de la voiture, et bien sûr, on peut user un peu plus des rapports supérieurs...

L'épineuse question de l'Audi A3
Pour situer la Golf R dans l'échiquier automobile canadien, on vous fera valoir qu'elle se pose en rivale à la Ford Focus RS et à la Subaru WRX STI. Ce n'est pas faux. On pourrait ajouter à cette liste l'Audi A3, vu le prix de détail, et l'abense d'une A3 à cinq portes véritablement sportive.

À 40 000 $, la compacte de Wolfsburg a effectivement des traits plus typiques des modèles provenant d'Ingolstadt (petite visite d'Allemagne en prime!). Les baquets sont éminemment confortables, la banquette accueille deux adultes plus ou moins facilement, et l'habitacle est insonorisé au quart de poil. Des accents lumineux dans les portières assurent une ambiance bleutée bien agréable, le soir venu. Et la sono, à écran tactile, est dotée des plus récentes nouveautés en matière de connectique, incluant les systèmes Apple CarPlay et Google Android Auto, et la création d'un point d'accès WiFi embarqué.

Bref, la Golf R est une Golf à 40 000 dollars, mais elle en a dedans. Même si elle la joue modeste, vu de l'extérieur: seul le badge R dans la calandre témoigne de l'exclusivité de ce modèle. Ce qui est aussi bien, dans le fond. En voilà une qui fera le bonheur des férus de produits allemands, qui sauront bien se reconnaître entre eux.

De toute façon, pour les plus tape à l'œil, il y a toujours Porsche et Audi...

•••

Volkswagen Golf R 2016
Prix: 39 995 $ à 43 495 $
Mécanique: 4 cyl. turbo de 2 litres
Transmission: man. à six rapports (auto. DSG à 6 rapports en option)
Puissance/Couple: 292 ch / 280 lb-pi
Consommation: 9,4 l/100 km (testé: 11,5 l/100 km)
Garantie: 4 ans/80 000 km (gr. prop.: 5 ans/100 000 km)
Concurrence: Audi A3, Ford Focus RS, Subaru WRX STI

Vehicles to consider in turbo version

Voici quelques modèles abordables dont les motorisations à essence suralimentées sont à considérer sérieusement. Les prix sont sujets à changement.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs