Simon Dion-Viens

Des systèmes de direction de plus en plus sophistiqués

Pour être en mesure d’atténuer l’effort que doit fournir le conducteur pour faire tourner le volant, différents systèmes d’assistance de la direction sont disponibles, appelés plus souvent qu’autrement ``power steering`` dans le jargon de la mécanique.

Des systèmes de direction de plus en plus sophistiqués!

Peu importe le véhicule que vous conduisez, ce dernier est certainement équipé d’un système de direction afin que vous puissiez avoir le contrôle sur sa trajectoire. Composé d’un ensemble de pièces mécaniques toutes aussi importantes les unes des autres, les systèmes de direction des véhicules modernes sont de plus en plus sophistiqués.

Une des pièces maîtresses, la crémaillère, convertit le mouvement de rotation que vous infligez au volant en un mouvement linéaire appliqué aux biellettes de direction. De cette façon, vous êtes en mesure de faire tourner les roues avant dans la direction désirée.

Pour être en mesure d’atténuer l’effort que doit fournir le conducteur pour faire tourner le volant, différents systèmes d’assistance de la direction sont disponibles, appelés plus souvent qu’autrement ``power steering`` dans le jargon de la mécanique.

Les plus populaires jusqu’ici étaient les systèmes hydrauliques, simples et peu coûteux d’entretien.

Par contre, depuis déjà quelques années la technologie fait son œuvre et il est de plus en plus fréquent de voir des véhicules équipés de systèmes électromécaniques.

Comment fonctionne les systèmes hydrauliques?

Certainement le plus connu du grand public, le système de direction assistée hydraulique nécessite bien sûr de l’huile pour fonctionner correctement.

Une pompe hydraulique, actionnée par une courroie, fournit la pression d’huile et la force d’assistance nécessaire à la crémaillère pour faire tourner les roues.

L’ensemble des tuyaux qui composent le réseau hydraulique sont étanchés par des bagues et divers joints d’étanchéité.

Bien que ce système soit d’une efficacité remarquable, il peut présenter quelques défaillances. Il n’est pas rare de rencontrer des bris de la pompe de direction et des fuites au niveau de certains boyaux. D’autres anomalies telles un bruit ou une vibration en tournant les roues peuvent vous mettre la puce à l’oreille concernant une défectuosité de certaines pièces.

Le fluide de la servo-direction, soumis à de fortes fluctuations de températures, perd de ses propriétés lubrifiantes au fil des années. La plupart des manufacturiers recommandent d’ailleurs de le remplacer après un certain laps de temps. Informez-vous auprès d’un conseiller du département de service de votre concessionnaire au sujet de l’entretien à apporter à votre système de direction assistée.

Les avantages de l’assistance électromécanique

Utilisé maintenant par la plupart des manufacturiers automobiles, ce nouveau type de système offre une foule d’avantages.

Comme il ne nécessite pas l’apport d’une pompe actionné mécaniquement et qu’il réduit la demande énergétique infligé au moteur, ce type de système favorise l’économie de carburant.

Le moteur électrique qui équipe la crémaillère offre une assistance variable, tout dépendant de la vitesse du véhicule et de l’angle du volant. Il en découle, dans la plupart des cas, une conduite plus précise par rapport à un système hydraulique conventionnel.

La suppression des fluides hydrauliques, de la pompe d’assistance et des canalisations réduit les coûts d’entretien.

De plus, l’ensemble des pièces nécessaires au bon fonctionnement de la direction électromécanique est plus léger et plus compact que les systèmes hydrauliques conventionnels. 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs