Fred Mercier

Infiniti QX60 2016: Le confort avant le plaisir

Infiniti a beau nous casser les oreilles avec son slogan de «performance inspirée», mais un fait demeure: son meilleur vendeur est aussi celui qui offre le moins de sensations au volant.

Infiniti QX60 2016

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

7/10

Forces et faiblesses:

  • Style amélioré
  • Consommation d’essence raisonnable
  • Configuration 7 passagers
  • Plaisir de conduire inexistant
  • Navigation GPS archaïque

Cote de l'auteur:

  • Consommation: 8/10

  • Équipement: 8/10

  • Prix: 7/10

  • Apparence: 7/10

  • Confort à l'avant: 8/10

  • Confort à l'arrière: 7/10

  • Comportement: 5/10

  • Performance: 5/10

  • Rangement: 8/10

Infiniti a beau nous casser les oreilles avec son slogan de «performance inspirée», mais un fait demeure: son meilleur vendeur est aussi celui qui offre le moins de sensations au volant.

L’Infiniti QX60 est beaucoup de choses, mais il n’est certainement pas un véhicule dont la performance est inspirée, peu importe ce que ça veut dire.

C’est un véhicule à vocation familiale dont les prétentions sportives se comparent à celles d’une Dodge Caravan.

Et il n’y a rien de mal à ça!

Nouvelle gueule

Il n’y a rien de mal à ça, mais Infiniti s’efforce tout de même de donner à son VUS de sept passagers des allures de voiture de course.

Pour 2016, le look du QX60 est sérieusement rafraîchi, principalement à l’avant du véhicule. La calandre et les phares adoptent une ligne plus agressive qui s’inspire beaucoup de ce qu’on a fait avec la berline Q50 et le futur coupé Q60.

À l’intérieur, on a révisé certaines composantes de l’habitacle pour donner au QX60 une aura plus «premium». Un mot que les gens d’Infiniti semblent vraiment apprécier, d’ailleurs.

Bref, rien pour écrire à sa mère, mais ce sont tout de même des changements qui prouvent qu’Infiniti veut demeurer compétitif dans ce segment. Après tout, on se frotte à de gros joueurs comme l’Acura MDX ou le Ford Explorer.

Rouage intégral de série

Autre nouveauté cette année, le QX60 n’est désormais plus disponible avec les deux roues motrices. On retire cette offre et on propose désormais toutes les versions avec le rouage intégral.

Une décision très censée. Qui voudrait acheter un VUS de ce prix et de ce gabarit sans profiter des joies de la traction intégrale? Surtout au Canada...

Une version hybride demeure aussi à l’alignement du QX60 cette année. Considérant le prix de l’essence, on aurait pu croire qu’Infiniti se découragerait. On ne peut que saluer l’effort fait par la marque. À 57 900$ on risque toutefois d’en vendre une petite poignée au maximum.

Les autres versions demeurent équipées d’un V6 de 3,5 litres jumelé à une transmission automatique à variation continue. C’est la même chose, peu importe le niveau d’équipement. Pas de chicane.

Avec une puissance annoncée de  265 chevaux et un couple de 248 livres-pied, le V6 fait un travail fort acceptable. Suffit d’adopter une conduite raisonnable et de ne pas conduire comme un pilote de course. Sinon, vous verrez le compte-tours passer dans la zone rouge.

On le répète, le QX60 n’est pas un VUS de performance. Si c’est ce que vous désirez, Infiniti a d’autres options. Les QX50 et QX70 sont assurément plus excitants.

Avec une consommation d’essence annoncée de 12,2 L/100 km en ville et de 8,9 L/100 km sur route, le QX60 se positionne très bien dans son segment, devançant facilement des modèles comme l’Explorer et le MDX.

Combien ça coûte?

Pour 2016, Infiniti demande 47 400$ pour la version de base de son nouveau QX60. Et avec la version Privilège équipée du système d’infodivertissement et des technologies d’aide à la conduite, le prix dépasse la barre de 60 000$.

L’Infiniti QX60 ne répond peut-être pas à la définition de «performance inspirée» prisée par son constructeur. Il demeure un véhicule confortable, spacieux et relativement économique à la pompe.

 

Fiche technique

Nom : Infiniti QX60 2016
Prix de base : 47 400$
Configuration : Véhicule à quatre roues motrices avant avec motorisation à l’avant
Mécanique : Moteur V6 de 3,5 litres
Puissance/couple : 265 ch/ 248 lb-pi
Transmission : Automatique à variation continue (CVT)
Consommation d’essence annoncée : 12,2 L/100 km (ville)  8,9 L/100 km (route)
Garantie de base : 4 ans/100 000 km
Concurrence: Acura MDX, Ford Explorer, Mercedes-Benz GLE, Audi Q7

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs