Un concept tout de bois : la Toyota Setsuna

On ne verrait pas une chaloupe sur roues dans un salon de l'auto, mais pour le concours de design de Milan, les designers peuvent pousser la note.

Concept Toyota Setsuna

voiture concept par Toyota présentée au salon du design de Milan

En design, le concept seul n'est pas nécessairement le plus important. Tout particulièrement lorsque des juges se pencheront sur le processus créatif pour déterminer le gagnant. Il ne faut donc pas prendre la voiture au pied de la lettre, et oser se laisser emporter dans le monde de l’imaginaire.

Ici, l'équipe Toyota s'est offert un moment de réflexion sur le sens du développement durable. Et fort souvent, on retrouvera que "le bon vieux temps", de l’époque de préindustrialisation, était le moment où l’expression développement durable faisait le plus de sens. L’utilisation des matériaux renouvelables comme le bois était à l’honneur, et la fabrication artisanale était énergivore au point où tout ce qui était fait devait durer et pouvoir, au mieux, se passer de génération en génération.

Résultat? Une voiture faite de bois jointé selon une ancienne technique japonaise nommée okuriari. Vous n’y trouverez ni vis, ni clous. L’extérieur est fait de cèdre nippon, le châssis de bouleau. Même les sièges sont faits de bois. Un moteur électrique prend toutefois place au cœur du petit biplace, afin de permettre au véhicule d’être déplacé. La puissance et l’autonomie du moteur n’ont pas été mentionnées. Mais rappelons qu’il s’agit avant tout d’un exercice de design.

De petite taille, la voiture fait 1,06 mètre de moins qu’une Scion FR-S. C’est-à-dire 2,6 mètres de longueur à peine. Pour vous donner une idée, c’est à peu près la même taille qu’une Smart fortwo.

Donner un sens au concept

Le mot Setsuna, signifie l’Instant. Toyota explique que ce véhicule concept se doit d’exprimer l’attachement sentimental et émotionnel envers le véhicule alors que ses occupants vont grandir avec lui. Les designers de Toyota parlent d’un véhicule qui ferait partie de la vie de son propriétaire plus qu’au statut de simple possession. Les amateurs de voitures peuvent comprendre ce sentiment. Ne faites que penser à votre première voiture et une seconde de nostalgie s’empare de vous. Les designers de Toyota  veulent relier la voiture à l’intemporel, qui n’est pas usé par le passage des modes, mais qui prendra une patine avec le temps, comme un vieux meuble.

«L'idée qu'une famille passe du temps et vit des expériences avec la voiture en en prenant soin pour la descendance avec une patine particulière qui lui donne un nouveau type de valeur que seuls les membres de cette famille peuvent apprécier ». Peut-on lire.

Pour pousser un peu plus loin l’idée du Setsuna, la voiture est la seule à exhiber un compteur qui se rend à cent ans, question de suivre la voiture d’une génération à l’autre.

Le concours de design de Milan, en Italie, ouvrira ses portes dès le 11 avril prochain. 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs