Simon Dion-Viens

Kia Sportage 2017 : Audace et raffinement!

Présenté en grande pompe au dernier Salon de l’auto de Francfort, le tout nouveau Kia Sportage 2017 est maintenant arrivé en sol canadien.

Kia Sportage 2017 : Audace et raffinement!

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

8/10

Forces et faiblesses:

  • Conduite dynamique
  • Habitacle spacieux et bien insonorisé
  • Beaucoup d’équipements
  • Design avant controversé
  • Prix corsé de la version SX
  • Valeur de revente un peu moins élevée que certains véhicules japonais

Cote de l'auteur:

  • Confort à l'avant: 8/10

  • Confort à l'arrière: 8/10

  • Consommation: 7/10

  • Équipement: 8/10

  • Comportement: 8/10

  • Apparence: 6/10

  • Performance: 7/10

  • Prix: 7/10

  • Rangement: 9/10

Lancé en 1999 au Canada, le petit véhicule utilitaire sport est très important pour le manufacturier coréen. Il faut dire qu’une grande compétition fait rage dans cette catégorie de plus en plus populaire. Le Sportage doit d’ailleurs se battre avec des véhicules bien établis depuis plusieurs années tels le Honda CRV, le Toyota Rav4 et le très populaire Ford Escape.

Pour 2017, le Kia Sportage fait peau neuve et a été complètement redessiné. Il a aussi subi de grandes modifications au niveau de la construction de son châssis et de son habitacle. J’ai profité d’un court séjour dans la superbe région de la vallée de l’Okanagan, en Colombie-Britannique, pour effectuer un essai routier de la quatrième génération de ce petit utilitaire.

Un design audacieux...!

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les stylistes de Kia ont été très audacieux dans le design du nouveau Sportage 2017. Au premier coup d’œil, les changements à sa partie avant sont drastiques. Sa calandre avant est très distinctive et se présente à nous avec un look hors du commun, du moins par rapport à la compétition. Certains aiment, d’autres moins... De mon avis personnel, je trouve que les designers auraient pu être un peu plus conservateurs. J’espère pour eux que leur audacieux pari sera gagnant à long terme.

Côté éclairage, il se distingue grâce à la signature visuelle que lui procurent ses phares de jour DEL offerts de série sur tous les modèles. Il est à noter qu’un ensemble de phares adaptatifs au Xénon avec décharge à haute intensité est offert en option sur les versions plus cossues. Même chose du côté des phares antibrouillard DEL optionnels. On les remarque en raison des quatre projecteurs distincts surplombant les prises d’air incorporées aux deux extrémités du pare-chocs avant.

De côté et de l’arrière, le design du tout nouveau Sportage 2017 est réussi et très homogène. De profil, on reconnaît des airs de famille par rapport à la génération précédente et ses lignes sont modernes et sportives.

Offert en différentes versions, le Sportage est disponible avec des roues en alliage de 17, 18 ou 19 pouces.  Je dois avouer que j’ai un faible pour les roues de 19 pouces noires et chromées de la version SX. En plus de lui procurer un look sportif et racé, les pneus à profil bas augmentent le dynamisme du véhicule sur la route. Nous l’avons d’ailleurs remarqué lors de nos essais sur les routes sinueuses de la Colombie-Britannique.

Qualité et insonorisation à l’honneur

Au cours de la dernière décennie, les Coréens ont fait des pas de géant au niveau de la qualité de leurs produits. Toujours dans l’optique de nous offrir un produit encore plus raffiné, le Sportage 2017 ne fait pas exception à la règle.

Aussitôt que nous prenons la route, nous remarquons une amélioration significative au niveau de l’insonorisation de son habitacle. Élevé d’un cran face aux générations précédentes en raison de l’utilisation de matériaux de meilleure qualité et d’un pare-brise laminé encore mieux insonorisé, le petit VUS est silencieux et procure un environnement paisible et relaxant pour tous les occupants.

Bien installé dans le siège du conducteur, la visibilité est bonne et les diverses commandes situées sur la planche de bord et sur la console centrale sont faciles d’accès. Il faut dire que l’ergonomie de l’habitacle a été conçue dans le but d’orienter tous les instruments vers le conducteur. De plus, le Sportage est plus spacieux qu’avant et offre plus de dégagement à la tête, aux épaules et aux jambes pour tous ses occupants.

Le dossier de la banquette arrière, ajustable pour un meilleur confort des passagers, se rabat en configuration 40/60 selon vos besoins. Il est à noter que le seuil de chargement a aussi été abaissé par rapport à l’ancienne génération.

Comme la plupart des compétiteurs, plusieurs technologies sont offertes de façon optionnelle à l’intérieur tels le régulateur de vitesse adaptatif, l’alerte de circulation transversale arrière et le détecteur de présence dans les angles morts.

Une caractéristique qui sera fortement appréciée est la zone de recharge sans fil pour les téléphones intelligents, située dans la console centrale. Bien qu’elle fonctionne instantanément avec les produits Android, il faut savoir que vous devrez utiliser un étui spécifique si vous voulez l’utiliser avec un produit Apple.

Au niveau de l’interface, le système d’intégration Android Auto est disponible et Apple Car Play suivra en cours d’année.

Toujours deux choix de motorisations

Côté motorisation, le choix reste le même que par le passé. Nous y retrouvons encore les 4 cylindres 2,4 Litres  de 181 chevaux et de 175 livres-pied de couple dans les versions LX et EX.

 Pour ce qui est du moteur 2.0 Litres turbo de 237 chevaux et de 260 livres-pied de couple, il est disponible dans le modèle le plus équipé, le SX.

Lors de mon essai routier, j’ai été en mesure d’essayer les différentes versions du Sportage 2017. Bien sûr le moteur turbo procure de meilleures performances que la mécanique atmosphérique. Par contre, pour être franc, j’ai aussi bien apprécié le travail du moteur 2.4 Litres. Il est moins dispendieux à l’achat et fournit quand même une bonne puissance. Je crois qu’il s’agit d’un choix rationnel si vous prévoyez être propriétaire de votre véhicule longtemps et économiser à l’achat et sur les coûts d’entretien.

Au niveau de la boîte de vitesses, une seule est offerte sur tous les modèles et il s’agit de la transmission automatique à six rapports. Il est à noter que des palettes de changements de vitesses au volant sont disponibles dans la version SX. De plus, vous pouvez sélectionner trois modes de conduite (Eco, Normal ou Sport) en fonction de vos humeurs.

Côté consommation, j’ai obtenu une moyenne respectable de 11,2 litres aux 100 kilomètres après avoir parcouru un mélange de ville et d’autoroute au volant de la version SX équipée du moteur 2.0 Litres turbo.

Dynamique sur la route

Lors de sa toute dernière refonte, beaucoup de travail a été effectué au niveau du châssis du Sportage 2017 afin d’en accroître sa rigidité. Sur la route, on peut ressentir cette amélioration assez rapidement. Même dans des courbes très prononcées, le petit VUS reste stable et aborde les virages avec un aplomb surprenant. Au niveau des suspensions, elles sont bien calibrées et nous procurent une conduite confortable et suffisamment dynamique pour obtenir du plaisir derrière le volant.

Conclusion

Avec un design très audacieux au niveau de sa partie avant, les avis sont plutôt partagés par rapport au nouveau look du plus petit VUS du manufacturier coréen. Par contre, au fil des générations le Sportage a connu une belle évolution au niveau de la qualité de sa construction et de sa fiabilité. Le modèle 2017 est donc un produit raffiné et mature.

Offert à un prix d’entrée compétitif de 24 795$ en configuration traction avant ou de 26 995$ avec le rouage intégral, les modèles équipés du 2.4 Litres sont beaucoup plus intéressants que la version SX 2.0 litres turbo vendue au prix corsé de 39 395$.

Fiche technique

Kia Sportage 2017

Prix de base : 24795$

Configuration: Véhicule utilitaire sport, traction intégrale

Moteur : 4 cylindres 2.4 Litres, 181 chevaux, 175 livres-pied de couple

Moteur optionnel : 4 cylindres 2.4 Litres Turbo, 237 chevaux, 260 livres-pied de couple

Transmission : Automatique 6 rapports

Garantie complète : 5 ans/ 100 000 km

Garantie groupe motopropulseur : 5 ans/ 110 000 km

Concurrence : Honda CRV, Toyota Rav4, Hyundai Tucson, Ford Escape, Jeep Cherokee, Nissan Rogue

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs