Simon Dion-Viens

Quatre trucs pour le grand ménage printanier de votre voiture

C’est bien connu, au printemps lorsque les belles journées printanières arrivent et que le soleil se pointe le bout du nez, plusieurs automobilistes entament un grand ménage de leurs véhicules.

Quatre trucs pour le grand ménage printanier de votre voiture

Il faut dire qu’après avoir roulé durant tout l’hiver dans des conditions difficiles, votre automobile le mérite bien! Voici donc quelques conseils pratiques pour vous donner un coup de pouce dans l’entretien de la carrosserie de votre véhicule.

Un bon lavage de la carrosserie

Bien sûr, lorsqu’on parle d’esthétique auto, vous pouvez confier le boulot à de vrais professionnels. Par contre, plusieurs personnes prennent plaisir à le faire eux-mêmes.

Avec un minimum d’équipement, vous pourrez nettoyer votre voiture de fond en comble à la maison. Pour le faire, je vous conseille de vous procurer du ``vrai`` savon à carrosserie, distribué dans tous les bons magasins de pièces d’autos, ainsi qu’une brosse à poil doux ou une mitaine de lavage. De cette façon, vous serez assuré de ne pas érafler ni ternir la peinture de votre véhicule.

Pour éliminer complètement tout risque de corrosion, lavez votre voiture tranquillement et portez une attention particulière aux endroits où pourrait se cacher des accumulations de saleté. Les joints de carrosserie ainsi que les seuils intérieurs des portières sont des endroits très propices pour emmagasiner la poussière et des résidus d’abrasifs tels le sel et le calcium.

Une bonne vérification visuelle s’impose

Une fois votre voiture bien propre, vous pourrez dresser un bilan des dommages subis sur la carrosserie de votre automobile durant la saison froide. Jetez un œil particulièrement au capot, au pare-chocs et aux ailes avant. Il n’est pas rare que l’impact de petits cailloux fasse partir en éclats quelques minimes morceaux de peinture. Vous pourrez remédier rapidement à la situation en vous procurant  un petit crayon ou un pinceau retouche disponible auprès de votre concessionnaire auto. En agissant rapidement, vous empêcherez la corrosion de s’attaquer à la carrosserie.

Optez pour une bonne protection

Afin de protéger le lustre de votre peinture contre les frasques de Dame Nature, plusieurs solutions s’offrent à vous. Par contre, mon attention a récemment été attirée vers  une tendance de plus en plus populaire auprès des automobilistes de chez nous : les scellants de peinture à base de nanotechnologie.

La compagnie québécoise Nanoprotex est devenue un leader dans ce domaine et offre une gamme étoffée d’excellents produits faciles d’application. Vendus sous forme de vaporisateurs liquides, les scellants à peinture Nanoprotex remplacent l’utilisation d’une cire conventionnelle et sont beaucoup plus performants. Ils créent une barrière protectrice pour conserver votre peinture en bonne condition et font effet sur de très longues périodes pouvant varier de 8 à 24 mois.

Et l’habitacle pour terminer...

Bien sûr, la balayeuse est l’outil par excellence à utiliser lorsque sera venu le temps d’entreprendre le grand ménage de l’habitacle. Pour laver et épousseter, vous pourrez vous dépanner avec des produits d’usage domestique pour redonner un peu de fraîcheur à l’intérieur de votre voiture. 

Quoi qu’il en soit, je vous conseille de porter une attention particulière au niveau des tapis afin de déceler toute présence d’humidité. En plus de pouvoir vous occasionner des mauvaises odeurs au niveau de l’habitacle, des tapis humides pourraient vous créer de fâcheux problèmes de corrosion prématurée au niveau du plancher. 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs