Fred Mercier

La police australienne ne veut pas de la Ford Mustang

La ville de New South Wales, en Australie, a barré la Ford Mustang de sa liste de voitures potentielles pour son service de police.

Ford Mustang GT 2015

La ville de New South Wales, en Australie, a barré la Ford Mustang de sa liste de voitures potentielles pour son service de police.

On a l’habitude d’imaginer la Mustang comme la voiture américaine de performance par excellence. Et quand on y pense, difficile de comprendre pourquoi on ne voit pas plus de policiers à son bord, surtout qu’elle se vend à un prix bien inférieur à celui de la Dodge Charger.

En fait, le pire défaut de la Mustang pour un corps policier est probablement sa configuration à deux portes. Impossible de l’obtenir autrement.

Mais ce n’est pas pour ça que les policiers de New South Wales boudent la Mustang.

En faisant leurs tests d’endurance, les testeurs ont réalisé que la transmission automatique de la Mustang GT commençait à surchauffer après à peine trois minutes. Quand on parle d’une première impression ratée...

Visiblement peu impressionnés, on a simplement décidé de passer à un autre appel.

Dur coup pour l’ego des amateurs de Mustang...

De Ford à Dodge

Au Québec, le paysage automobile des corps de police a beaucoup changé au cours de la dernière décennie.

Si on a longtemps eu droit aux bonnes vieilles Ford Crown Victoria (maintenant discontinuées), ce sont maintenant les Dodge Charger qui dominent la galerie.

Autant chez la SQ qu’à la Ville de Montréal, Dodge semble avoir gagné le cœur des corps policiers.

Et si on se fie à nos amis Australiens, il est loin le jour où la Mustang viendra changer ça.
 

Peut-être pourrait-on s'inspirer de la Ville de Dubaï...

Supervoitures de police pour Dubai

Les coupés acquis par la police de Dubai. Comparaison avec ceux de la police allemande.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs