Le pneu sphérique, la vision du futur des voitures autonomes selon Goodyear

Le pneu qui tourne dans toutes les directions, c’est possible, et c’est Goodyear qui l’a imaginé pour les voitures du futur, celles à conduite autonome.

Goodyear 360 Eagle

Imaginez un pneu pouvant tourner dans toutes les directions, s’adapter aux conditions d’adhérence et prendre beaucoup plus de temps pour s’user, un seul type de roulement peut faire cela, le pneu ballon.

Et pour arrimer chacun des quatre pneus ballon au châssis, Goodyear a imaginé un système à sustentation magnétique comme celui des trains ultras modernes. Donc ici aucun contact direct entre le pneu et le châssis. Toute la motorisation se trouve à l’intérieur du pneu avec les commandes directionnelles nécessaires. Aucune vibration non plus en provenance de la route – le confort ultime.

Goodyear indique que près de 85 millions de véhicules autonomes seront produits vers 2035 selon les données de la firme Navigant Research.

Appelé Eagle 360, le pneu sphérique contribue à la sécurité et à la manœuvrabilité qui seront exigées pour les futures voitures autonomes.

Pour éviter un obstacle, les quatre pneus sphériques modifient leur trajectoire sans qu’il soit nécessaire de changer la direction de conduite. Et pour augmenter leur durée de vie, toute la surface sphérique du pneu est composée de gomme. Pour cela, il suffit de réaligner les pneus.

Parking facile

À cela, les manœuvres de stationnement deviennent ridiculement aisées, la voiture pouvant se déplacer latéralement dans des espaces les plus réduits.

Le reste est parfaitement décrit dans la vidéo de Goodyear mis en ligne récemment.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs