Fred Mercier

5 raisons pour lesquelles on s’ennuie du Hummer

On a tous une idée plutôt négative de la marque Hummer, abandonnée par General Motors lors de son grand remaniement de 2009.

De HUMVEE à HUMMER

On a tous une idée plutôt négative de la marque Hummer, abandonnée par General Motors lors de son grand remaniement de 2009.

Devenu l’ennemi numéro du public en raison d’une conscience environnementale grandissante, Hummer ne pouvait pas survivre très longtemps. Si c’était cool de conduire un aussi gros camion vers la fin des années 90, c’était carrément mal vu à peine quelques années plus tard.

Et même si le départ d’un symbole de pollution atmosphérique n’a fait pleurer personne, il y a quelques aspects du Hummer qui nous manquent...

Son exubérance

Dans un monde où les véhicules se ressemblent toujours un peu trop, les modèles de Hummer représentaient une véritable bouffée d’air frais. Impossible de les confondre avec quoi que ce soit d’autre sur le marché.

Un Hummer, c’est un Hummer!

Ses capacités hors-route

On a beaucoup parlé de Hummer pour ses émissions polluantes, mais il ne faut pas oublier que les VUS de la marque américaine avaient de très grandes qualités sur les chemins de terre et de boue.

Pourquoi Hummer avait-elle si mauvaise presse alors que des marques comme Jeep et Land Rover, elles aussi reconnues pour leurs capacités hors route et leur consommation d’essence élevée, ne semblent pas attiser la controverse?

Son histoire

Comme celle de Jeep, l’histoire de Hummer a commencé sur les champs de bataille.

La légende veut que ce soit Arnold Schwarzenegger qui ait fait pression pour qu’on construise une version plus civilisée du véhicule militaire nommé Humvee. La marque AM General commença à vendre ce Humvee pour le commun des mortels en 1992 sous le nom Hummer.

La marque Hummer fut ensuite rachetée par General Motors en 1999.

Un VUS qui s’assume

De nos jours, même les VUS nous sont présentés sous une forme arrondie. Mis à part quelques exceptions (comme le Mercedes Classe G et le Jeep Wrangler), il n’existe plus de vrais 4x4 purs et durs. Le Hummer était l’une des rares exceptions.

Une époque plus insouciante

Ça ne fait pas si longtemps que le Hummer est parti, et pourtant, ça semble déjà faire une éternité.

Au début des années 2000, la conscience environnementale était déjà bien présente, mais elle était peut-être un peu plus floue qu’aujourd’hui. Voir des mastodontes comme le Hummer circuler sur nos routes, ce n’était pas la fin du monde.

Puis, heureusement, le monde s’est conscientisé.

Reste que quand je vois un gros Hummer H2 jaune sur la route, je ne peux pas m’empêcher de sourire.
 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs