Fred Mercier

Ram ProMaster 2016: Quand Fiat met son déguisement

Le rachat de Chrysler par Fiat il y a quelques années n’a pas mis trop de temps à se faire sentir.

Ram ProMaster 2016

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

7/10

Forces et faiblesses:

  • Faible consommation (diesel)
  • Espace
  • Prix de base accessible
  • Transmission manuelle automatisée déficiente
  • Modèle vieillissant

Cote de l'auteur:

  • Consommation: 8/10

  • Équipement: 5/10

  • Prix: 8/10

  • Apparence: 7/10

  • Confort à l'avant: 7/10

  • Comportement: 5/10

  • Performance: 5/10

  • Rangement: 10/10

Le rachat de Chrysler par Fiat il y a quelques années n’a pas mis trop de temps à se faire sentir.

Depuis la création de la nouvelle marque italo-américaine Fiat Chrysler Automobiles (FCA), Fiat a peu à peu entamé l’importation de ses produits en Amérique du Nord. Ç’a commencé avec la petite 500, mais plusieurs modèles ont suivi par la suite, arborant souvent un look et un logo qui nous sont familiers. Si bien qu’on en oublie leur véritable origine.

Prenez le Ram ProMaster, par exemple. Quoi de plus américain que la marque Ram, spécialisée dans les camions et camionnettes du groupe Chrysler?

Et pourtant, le Ram ProMaster n’a pas grand chose d’américain.

Il s’agit en fait d’un Fiat Ducato, un véhicule de livraison italien qui roule sa bosse en Europe depuis déjà 35 ans. Jetez un œil aux photos du Ducato, et vous verrez que le Ram Promaster est carrément identique. On a changé la grille en avant, le logo, puis voilà. Un nouveau Ram!

Un modèle vieillissant

Le ProMaster (à ne pas confondre avec le ProMaster City, un peu plus petit) a beau être encore tout nouveau pour nous, mais quelques signes nous montrent bien qu’il commence à se faire vieux.

Après tout, Fiat n’a pas changé sa recette depuis 10 ans déjà. Pour une voiture ordinaire, c’est une éternité. Mais pour un modèle commercial comme le ProMaster, ça demeure dans la mesure de l’acceptable.

Avec 7340 litres d’espace de chargement dans sa version commerciale à deux sièges, le ProMaster vous en donne pour votre argent. Facile à manier en ville, il ne semble pas trop imposant vu de l’extérieur. Pourtant, une fois les deux gigantesques portes de grange ouvertes à l’arrière, on réalise que le ProMaster loge gros.

Grâce à une hauteur de 2311 mm (1651 mm à l’intérieur) on peut s’y promener sans trop avoir à se pencher. Et surtout, on peut y loger de gros morceaux. Et ça tombe bien, parce que la semaine où j’ai pris possession du ProMaster, j’avais un déménagement à faire.

Laveuse, sécheuse, poêle, frigo, matelas, tout est passé par le ProMaster. Il a fallu plus qu’un voyage, mais on en est venus à bout! Entre ça et un camion cube, bien franchement, la différence est minime. Sauf que le ProMaster se ne se comporte pas comme un 18 roues.

Essence ou diesel

Dans sa mouture américanisée, le Fiat Ducato/Ram ProMaster est disponible dans une multitude de variantes, allant du plus petit 1500 au gros 3500 en passant par les versions Cutaway ert Chassis Cab.

Mais concentrons-nous sur le ProMaster 1500. Après tout, c’est celui qui répondra aux besoins de la plupart des entreprises qui se tourneront vers ce produit.

Le Ram ProMaster 1500 peut être équipé d’une motorisation à essence V6 de 3,6 litres, un moteur très populaire chez Chrysler qu’on peut notamment retrouver sous le capot du Jeep Wrangler. Il est aussi livrable avec un moteur diesel à quatre cylindres de 3,0 litres, et c’est celui-là que j’ai mis à l’essai.

Malgré le poids du camion et de tout ce qu’il transportait, j’ai compilé une moyenne de consommation très impressionnante de 10,5 L/100 km en une semaine à bord du ProMaster. Il y a beaucoup de petits VUS qui n’arrivent même pas à égaler ça!

Le seul réel désagrément que j’ai pu identifier, c’est cette horrible transmission manuelle «automatisée» associée au moteur diesel. C’est carrément une boîte manuelle qui change les vitesses pour vous. Il n’y a pas de position «Park», mais il n’y a pas non plus de pédale d’embrayage. Le hic, c’est que dès qu’un changement de rapport s’opère, le véhicule donne un gros coup vers l’avant. On se croirait en 1970. Pas idéal quand on a du matériel à transporter...

Pour le reste, le ProMaster se comporte comme un camion commercial devrait se comporter. Il est pratique, convivial et il consomme peu! Avec le diesel, en tout cas.

Le hic, c’est que la compétition est féroce. Chez Ford, le nouveau Transit a été complètement revu en 2013 et offre plus de modernité que le ProMaster.

Sauf qu’à un prix de base de 24 995$, on peut pardonner bien des choses au Ram/Fiat. Le Transit, lui, n’est disponible que pour 31 658$

 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs