Voiture urbaine au secours des cyclistes

Avec l'été magnifique que l'on a et les vacances de la construction, on aimerait bien réduire les blessures infligées aux cyclistes par une rencontre inopportune avec une automobile.

Concept Vénus

Véhicule concept La Vénus de Charles Bombardier

Ce véhicule concept, du nom de Vénus, s'attaque non pas aux blessures causées par les voitures en mouvement, mais plutôt par celles qui sont stationnées en bordure de route.

Avez-vous déjà été surpris par une portière qui s’ouvre soudainement?

Outre la modulabilité de la réponse du véhicule pour s'adapter au conducteur (conducteur expert, ou en cours d'apprentissage) et la possibilité d’en faire un véhicule autonome, la majorité de l'innovation de celui-ci repose principalement sur la prévention des collisions des piétons et cyclistes.

Dans un premier temps, le véhicule concept que nous présente Charles Bombardier sur sa page imaginactive.org a été suggéré avec pour idée de départ le redesign des portes. Une lectrice y suggérait un modèle de portes souples pour absorber l’impact. Certes, une portière plus souple permettrait d'alléger le choc en cas de collision. Seulement, cette partie de l'idée serait vite rejetée par Transport Canada alors qu'une portière sans renfort serait mortelle en cas d'accident de la route.

On retrouve donc un véhicule qui utilise d'autres attributs qui pourraient davantage prévenir les dommages, que de traiter ceux-ci. Notamment la présence de microfeu de circulation qui indiquerait aux cyclistes et piétons si une portière est en voie d'ouverture. Un autre dispositif permettrait de barrer la portière de façon soudaine au passage d'un cycliste afin de prévenir le passager de l'arrivée imminente de ce dernier. Tout cela grâce à la présence des sonars et caméras que l’on retrouve déjà sur nos véhicules contemporains.

La Vénus pourrait donc ne pas être la seule sur la route à se déclarer l’amie des cyclistes.

Ces dispositifs dans un véhicule ouvrent le débat du partage de la responsabilité des incidents voiture/cyclistes. Les petits feux de circulation seraient-ils vus et utilisés par les cyclistes et piétons? Avec toute la série d’accidents où l’on voit des gens rechercher des Pokémons et foncer, à pied comme en voiture, dans des obstacles les plus farfelus les uns que les autres. Le cellulaire à la main ne fait pas des morts qu’en voiture!

Alors que l'ouverture soudaine de portière est un risque constant à surveiller en ville de la part des cyclistes. Le concept de Vénus est une prise en charge plutôt invasive du conducteur à qui on attribut très rapidement la faute.

Sachant qu'un bon enseignement du placement des rétroviseurs dès l'apprentissage à la conduite et une bonne sensibilisation peut couvrir les conducteurs et passagers consciencieux. Doit-on pousser le concept de la Vénus pour pallier aux autres?

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs