Fred Mercier

Infiniti lance le premier moteur à compression variable au monde

Infiniti vient de frapper un grand coup. Le constructeur japonais deviendra bientôt le premier à commercialiser un moteur à compression variable.

Infiniti VC-T

Infiniti vient de frapper un grand coup. Le constructeur japonais deviendra bientôt le premier à commercialiser un moteur à compression variable.

Les gens d’Infiniti ne se gênent pas pour se donner des tapes dans le dos aujourd’hui. Après «plus de 20 ans de développement», ce nouveau moteur qu’on définit déjà comme étant révolutionnaire sera officiellement présenté aux médias du monde entier le mois prochain dans le cadre du Mondial de l’automobile de Paris.

Baptisé VC-T (pour Variable Compression – Turbocharged), ce nouveau moteur entièrement développé chez Nissan-Mitsubishi aura la capacité d’augmenter ou d’abaisser la course des pistons, ce qui permettra au moteur d’avoir un taux de compression variable pouvant passer de 8:1 à 14:1.

Sans trop entrer dans les détails, cela signifie que ce nouveau moteur pourra offrir une puissance accrue en plus d’une autonomie d’essence améliorée de 20% à 30%.

La technologie de la compression variable n’est pas nouvelle en soi. D’autres constructeurs (dont Saab) ont déjà travaillé sur un tel projet, mais Infiniti deviendra la première marque à produire massivement une telle mécanique.

Le premier moteur à jouir de cette technologie sera un bloc à quatre cylindres de 2,0 litres turbocompressé. Selon nos collègues du Guide de l’auto, il fera une première apparition sur notre marché sous le capot de la prochaine génération de l’Infiniti QX50, attendue pour 2018.

Cette nouvelle technologie de compression variable pourrait aussi être utilisée dans un moteur à six cylindres. Même une motorisation hybride pourrait éventuellement jouir du même traitement.

On aura plus de détails le mois prochain à l’ouverture du Mondial de l’automobile de Paris. 

Lisez notre essai routier complet de l'Infiniti QX50 2016
 

Infiniti QX50 2016

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs