Rétro-concept : à l’origine de la championne en Rallye, la Lancia Stratos 1970

À la base de la voiture championne incontestée de Rallye de 1974 à 1976, il y a eu la Lancia Stratos Zero concept.

Lancia Stratos Zero

Retro-concept Lancia Stratos Zero

La voiture, créée par Bertone, a épaté la galerie chez Lancia grâce à ses airs d'avion furtif. Mais gagne le cœur de l’écurie italienne n’a pas été du gâteau pour le carrossier de Turin, Italie.

Il faut dire que Lancia avait pour maison de design préférée Pininfarina. Bertone a dû agir de façon clandestine et pousser son concept à l'extrême pour gagner sa place au sein de l'équipe. Pour avoir sa chance, il a personnellement acheté une Lancia Fulvia d'un ami pour l'alléger de sa carrosserie et en utiliser la base pour créer sa voiture concept.

La Lancia Stratos Zéro et ses allures futuristes visaient à remplacer la Lancia Fulvia qui commençait à trainer de la patte en compétition WRC. Les Renault Alpine et Ford GT70 avaient alors vite pris les devants avec leur moteur centré arrière. À ce point, Bertone n'était pas encore dans les plans de Lancia.

Prêt à présenter son "Projet Zero" au Salon de l'auto de Turin 1970, Bertone se doit de présenter la voiture à l'équipe Lancia pour en obtenir l'approbation avant le lancement grand public. Il en a décrit l’expérience comme ceci : «Je suis arrivé à la porte principale, où un employé Lancia étonné regarda sans bouger cet objet étrange (la voiture) qui était si bas qu'il pouvait passer sous sa barrière. Pendant ce temps, le grondement du moteur [à cette époque une Fulvia V4] avait attiré dans la cour tous les travailleurs de la division de course Lancia. Ensuite, le portier a soulevé la barre. Ce fut une entrée inoubliable. Au milieu de la foule, j'éteins le moteur et descendis de mon «vaisseau spatial». »

Un aspect intriguant
Il faut avouer que la Carrosserie Bertone a misé haut pour obtenir sa place et la voiture du Projet Zero est très intrigante. D’un premier aspect très linéaire, la forme fuselée impressionne. Puis, on réalise l’absence des portes lorsque le pilote prend place grâce à l’ouverture du pare-brise qui descend jusqu’aux genoux de ce dernier. 

La voiture de production qui résultera de cette tentative spectaculaire, mais fructueuse n’aura que peu en commun avec le Projet Zero. On y verra les portières retrouver leur place sur les parois latérales et par le fait même adoucir les lignes et agrandir la partie vitrée. L’aspect très pointu de la section avant restera prononcé. Les ailes arrière pour leur part gagneront un peu en rondeur.

La Lancia Stratos, tel qu’elle a su faire sa place en WRC en remportant le titre de championnes trois années consécutives, était équipée du moteur Dino 2,4L V6 de Ferrari de 195 chevaux-vapeur. Là aussi, ce ne fut pas tant facile alors que Ferrari a hésité à partager cette motorisation avec Lancia. Ce n’est que lorsque l’équipe Lancia a entamé les discussions avec Maserati, que Ferrari a signé l’entente.

L’écurie Lancia a fait ses preuves au cours des années en rallye, d’abord avec la Fulvia, puis la Stratos, et finalement avec la Delta Integrale.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs