États-Unis: Les transports sont devenus la première source d’émissions de CO2

Avec le retrait des centrales au charbon aux États-Unis, les transports sont devenus pour la première fois en 40 ans la première et principale source de rejets de CO2 dans l’atmosphère. Une nouvelle qui va certainement pousser les états et le fédéral à davantage s’attaquer à la principale cause du réchauffement climatique.

pollution CO2

Les centrales au charbon aux États-Unis détenaient depuis 40 ans le titre peu enviable de première source de rejet de carbone dans l’atmosphère. Mais comme elles ont été rapidement déclassées par les centrales au gaz (abondant aux États-Unis) et par les centrales d’énergie renouvelable en plus d’être pénalisées par les différentes politiques environnementales des états, ce sont désormais les transports qui émettent la plus grande part de CO2 parmi les centrales électriques et les secteurs industriel, résidentiel et commercial.

Les données proviennent de l’Administration américaine de l’énergie (EIA) qui calcule les émissions de chaque secteur économique sur 12 mois, des données qui ont été rapportées par le Groupe de recherche d’intérêt public américain.

Pour illustrer combien le déclin des centrales au charbon fut rapide, l’entreprise Peabody Energy, la plus importante société privée au monde de production électrique par le charbon, a fait faillite.

Maintenant première source de rejet de CO2 principale cause du réchauffement climatique, les véhicules et l’industrie des transports dans son ensemble deviendra la principale cible des autorités et groupes luttant contre cette pollution.

Mais étant donné l’engouement des Américains pour les grosses cylindrées des VUS et des camionnettes alimentées par un gallon d’essence peu cher, la partie sera loin d’être gagnée. Il y a quelques semaines, on apprenait que les cibles CAFE de 54,5 mpg de réduction de la consommation moyenne des constructeurs automobiles d’ici 2025 viennent d’être sabordées.

Convaincre des groupes industriels d’abandonner le charbon fut relativement facile, mais convaincre des millions d’automobilistes le sera moins.

Top 10 – Les véhicules neufs les plus polluants au pays (50 000 $ et moins)

Les prix identifiés sont sujets à changement. Une seule version par modèle a été retenue, les camionnettes et les voitures diesel ont été exclues. Source : Ressources naturelles du Canada (les options et caractéristiques énumérées sont représentatives des données provenant du tableau des cotes de consommation de carburant).

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs