Tassez-vous de là, la Dodge Charger Rallye est là

Jamais en une semaine d’essai je n’ai eu autant de réactions de la part des autres usagers de la route. Tout s’explique : j’étais au volant de la Dodge Charger 2016 Rallye.

Dodge Charger Rallye 2016

Essai routier de la Dodge Charger Rallye 2016

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

8/10

Forces et faiblesses:

  • Look agressif et moderne
  • Direction sensible et rapide
  • Vaste choix de motorisation
  • Gabarit imposant
  • Rayon de braquage élevé

Cote de l'auteur:

  • Confort à l'avant: 8/10

  • Confort à l'arrière: 8/10

  • Consommation: 7/10

  • Équipement: 8/10

  • Comportement: 9/10

  • Apparence: 8/10

  • Performance: 9/10

  • Prix: 8/10

  • Rangement: 8/10

Parez-vous,  vous n’aurez plus le même pare-chocs dans votre rétroviseur la prochaine fois qu’on vous arrêtera pour excès de vitesse!

Redessinée pour 2016, la Dodge Charger offre une calandre plus agressive et linéaire. La fameuse croix Dodge, signature des modèles depuis toujours, mais sous sa forme actuelle à doubles lignes depuis 2011, se fait beaucoup plus discrète. La grille s’amincit et relie désormais les phares. L’amincissement de ces derniers contribue également à un aspect plus musclé. Nous ne sommes pas loin de la Dodge Charger que l’on connait, mais celle-ci est franchement plus jolie et affirmée!

Peu de changements ont été apportés aux panneaux latéraux du véhicule, et pour l’arrière, on observe un amincissement de la barre à DEL. Plus ça change, plus c’est pareil quoi!

Le plaisir est derrière le volant
J’ai été étonnée de la satisfaction que j’ai ressentie à conduire ce mastodonte de la route. D’un premier abord grâce au rouage intégral dont la répartition 40% à l’avant et 60% à l’arrière offre un effet de propulsion avec la stabilité d’accélération du rouage intégral. D’un autre point, la motorisation V6 de 3,6 Litres (292 chevaux, 260 lbpi de couple) est la plus petite offerte, et malgré cela, jamais on n’a l’impression qu’elle ne s’essouffle à l’effort.

La direction a vite volé mon cœur. Elle est rapide, sensible et concise. On réalise sa rapidité et sensibilité dès que les yeux se détournent de notre voie, l’imperceptible mouvement de nos mains sur le volant se traduit automatiquement par un changement de direction. Non, ce n’est pas le temps de siffler les filles au volant de la Dodge Charger Rallye 2016!

Ce n’est pas non plus le temps de faire demi-tour pour les saluer : le rayon de braquage est proportionnel au véhicule, c’est-à-dire un peu trop grand pour être confortable en ville.

J’ai apprécié le travail de la boite de vitesse automatique à huit rapports. Contrairement à la neuf qui donne des maux de tête, la boite à huit rapports est bien étagée et l’ordinateur la contrôle merveilleusement bien. Malgré le grand poids du véhicule, on arrive à optimiser la puissance du V6 grâce à cette dernière. Une réussite.

Le véhicule présente une belle longueur et empattement qui amène une douceur de roulement. On est en contact avec la route, mais on a un amortissement qui garde une note confortable.

 

Vivre dans sa voiture
La voiture allie un aspect masculin, une conduite musclée, une consommation d’essence moyenne (7.7L/100km sur route, 12.4/100km en ville), et le confort d’un salon. Bref, si vous êtes travailleur sur route ou grand routier de nature, cette voiture vous est toute destinée.

Dans son édition Rallye, elle présente le meilleur des mondes des véhicules grande taille. Rouage intégral, motorisation V6, douceur de roulement exemplaire, puissance au besoin. De l’intérieur, les sièges de cuirs perforés enveloppent bien les occupants grâce aux supports latéraux. Le volant a une belle dimension et le diamètre de la prise offre une poigne ergonomique.  

Les matériaux de cette huitième génération de Dodge Charger ont pris un peu de gallons. Ils sont de meilleure qualité et l’assemblage semble plus solide que dans les générations précédentes.

Le système d’infodivertissement a été mis à jour. Il n’est plus aussi simple et ergonomique que sa version précédente. L’ajout de « Apps » sur ce dernier pourrait vous donner quelques plis sur le front. Mais, ce dernier permet de créer des raccourcis au bas de l’écran. Votre première mission à l’achat du véhicule est donc de personnaliser votre écran de bord. Une fois ceci fait, et une petite semaine d’ajustement par la suite, vous aurez intégré comment manipuler le système.

Puis, finalement, l’espace. L’habitacle du véhicule est très spacieux. On regrette seulement l’emplacement des porte-gobelets. C’est le côté moins pratique pour les nomades des grandes distances. À l’arrière, deux places sur trois sont confortables. On ne s’en tire pas, le plancher doit remonter au centre pour l’arbre d’entraînement, que l’on choisisse la déclinaison à propulsion ou intégrale.

Anecdote de la semaine
J’aime bien voir les réactions des autres automobilistes face aux véhicules testés. On ne parle pas que de faire tourner les têtes face à une McLaren 570S, ça c’est facile. C’est plutôt les subtilités de la conduite quotidienne qui surprennent à chaque fois. Si on n’a aucun respect de la part des autres quand on roule un Kia Soul, ou une Toyota Corolla, la Dodge Charger a suscité une réaction tout autre. Malgré que le modèle soit nouveau et qu’il n’ait pas encore été intégré au corps policier, les usagers de la route ont réagi tout comme à mon approche.

Ainsi, en ville, j’ai vu les gens ralentir, à la limite de paniquer, et cela formait littéralement des bouchons de circulation autour de moi. Sur l’autoroute, j’ai eu tout l’effet contraire. Il me suffisait de me placer dans la voie de gauche à un rythme constant, et tous sans exception, ont libéré la voie bien avant que j’aie à lever le pied à leur approche.

Comme quoi vous apprécierez cette voiture comme grande routière en blanc ou en bleu foncé. Si vous faites de la ville, optez pour une couleur moins neutre!

La Dodge Charger Rallye est une voiture au comportement proportionné, agréable, confortable, accessible financièrement, et qui offre un sentiment de dominance de la route.

 

 

 

Fiche technique

Dodge Charger 2016
Prix de départ : 34 795$
Configuration: Propulsion ou AWD
Véhicule à l’essai: AWD avec V6 3,6 Litres, 292 chevaux, 260 lbpi de couple
Autres moteurs disponibles :
-V8 5.7 L Hemi, 370 chevaux, 395 lbpi de couple
-V8 6.4 L Hemi, 485 chevaux, 475 lbpi de couple
-V8 6.2 L surcompressé, 707 chevaux, 650 lbpi de couple

Transmission du véhicule à l’essai: Automatique à 8 rapports

Garantie complète: 3 ans/ 60 000 km
Garantie groupe motopropulseur : 5 ans / 100 000 km
Consommation observée durant l’essai : 11.7 Litres au 100 kilomètres

Modèles concurrents : Chevrolet Impala, Chrysler 300, Ford Taurus, Nissan Maxima, Toyota Avalon 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs