Simon Dion-Viens

Mercedes GLC 300 2016: Le grand changement

Depuis les dernières années, les manufacturiers allemands sont très agressifs afin de tenter de ravir le plus de parts de marché possible pour continuer leur expansion.

Mercedes-Benz GLC 2016

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

8/10

Forces et faiblesses:

  • Plusieurs motorisations disponibles
  • Habitacle luxueux et confortable
  • Économie de carburant
  • Silouhette monotone
  • Système multimédia complexe
  • Prix élevé de certaines options

Cote de l'auteur:

  • Confort à l'avant: 9/10

  • Confort à l'arrière: 8/10

  • Consommation: 8/10

  • Équipement: 9/10

  • Comportement: 8/10

  • Apparence: 6/10

  • Performance: 7/10

  • Prix: 7/10

  • Rangement: 8/10

Chez les trois plus grands joueurs germaniques, Mercedes, Audi et BMW, on assiste présentement à une refonte de la plupart de leurs modèles.

Tout dernièrement chez le constructeur Mercedes, nous avons eu droit au changement d’appellation de certains de ses modèles. Mon véhicule d’essai de la semaine, le GLC 300, portait jusqu’à tout récemment le nom de GLK. Comme vous pourrez le constater, il n’y a pas que le nom de changé... le véhicule a subit une refonte complète au point qu’il est méconnaissable par rapport à son prédécesseur!

Tout en rondeur...

Sur le plan esthétique,  le nouveau Mercedes GLC est très différent du GLK. Effectivement, on pouvait reconnaitre facilement dans le trafic le GLK en raison de ses lignes carrées, d’inspiration militaire. Pour ce qui est du GLC, son design est moderne mais un peu plus monotone à mes yeux.... Loin des lignes classiques des véhicules Mercedes d’il y a quelques années, le design du GLC est tout en rondeur à l’image de la nouvelle berline classe C.

De l’avant,  il est facilement reconnaissable en raison de son immense calandre et du signe légendaire en étoile du constructeur allemand de très grosse dimension. Côté discrétion, on repassera!

Quoi qu’il en soit, le porte-à-faux impose le respect et ses lignes de caisse prononcées créent un effet de relief intéressant à sa carrosserie.

Une ligne descendante LED dans les blocs optiques avant est une autre distinction qui sert de signature visuelle au nouveau GLC.

Un habitacle de luxe

Les véhicules Mercedes sont réputés pour leur habitacle de bon goût et de bonne qualité. Le GLC ne fait pas exception à la règle et tous les matériaux utilisés à l’intérieur sont de bonne qualité, ce qui procure  bien sûr une excellente insonorisation.

Bien que la planche de bord soit plutôt sobre, les commandes sont bien disposées et il est facile de s’y retrouver.

Côté technologie, il y en a pour tous les goûts! Plusieurs systèmes de sécurité sont disponibles tels le suivi de voie actif, le régulateur de vitesse adaptatif ainsi que la caméra 360 degrés.

Le système d’infodivertissement est complet mais demande tout de même un certain temps d’adaptation avant de le maîtriser complètement.

Des motorisations pour tous les goûts!

Un des points forts du GLC est le choix de motorisations qu’il offre à ses futurs propriétaires. En fait, il y en a pour tous les goûts! D’entrée de gamme, la mécanique offerte est le quatre cylindres turbo de 241 chevaux et de 273 livres-pied de couple. Mon véhicule d’essai était d’ailleurs muni de cette motorisation. Elle fournit au VUS des accélérations franches et honnête et lui apporte une bonne touche de dynamisme. Il faut dire que la transmission automatique à neuf rapports fait un excellent boulot. D’une grande souplesse, ses rapports sont très bien étagés et favorisent autant une conduite un peu plus sportive à basse vitesse que l’économie de carburant à plus haute vitesse. Durant mon essai, j’ai d’ailleurs observé une consommation moyenne de 10,9 litres aux 100 kilomètres après avoir parcouru des trajets en ville et sur l’autoroute.

Si l’économie de carburant est votre plus grande priorité et que vous parcourez beaucoup de kilomètres annuellement, le moteur diesel de 2,1 litres est certainement la meilleure option pour vous. On parle ici de 201 chevaux mais surtout...d’un impressionnant 369 livres-pied de couple!

Finalement, la version ultime pour les conducteurs avides de performance est sans contredit le GLC 43 avec son moteur V6 turbo de 362 chevaux et de 383 livres-pied de couple.

Il est à noter que tous les modèles sont livrables avec le système de rouage intégral 4matic, un gros plus pour les conducteurs québécois!

Conclusion

Avec son look discret, le GLC passe un peu plus inaperçu dans la circulation que son prédécesseur, le GLK. Vendu à un prix de base de 44 950$, il s’agit tout de même d’une bonne option à considérer si vous envisagez l’achat d’un VUS de luxe. Plusieurs choix de modèles sont disponibles, il est confortable et relativement économique en carburant.

Par contre attention lors de votre magasinage. Comme la plupart des véhicules allemands, le prix de certaines options peut faire monter la facture assez rapidement.

Fiche technique

Nom : Mercedes-Benz GLC 300 2016
Prix de base : 44 950$
Prix du modèle à l’essai : 62 640$
Configuration : véhicule à quatre roues motrices
Mécanique : moteur à quatre cylindres turbocompressé de 2,0 Litres
Puissance/couple : 241 chevaux/273 lb-pi de couple
Transmission : automatique à 9 rapports
Consommation observée : 10.9 L/100 km
Garantie de base: 3 ans/60 000 km
Concurrence : Acura RDX, BMW X3, Lexus NX, Audi Q5

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs