Fred Mercier

Une Ford Focus RS déjà sévèrement accidentée

La Ford Focus RS vient à peine de débarquer en Amérique, et déjà, un automobiliste a trouvé le moyen d’en accidenter une.

Ford Focus RS 2016

Essai routier de la Ford Focus RS 2016, Nitrous blue

La Ford Focus RS vient à peine de débarquer en Amérique, et déjà, un automobiliste a trouvé le moyen d’en accidenter une.

Lors d’une randonnée organisée par le New York ST Club, un conducteur de Focus RS a appris à ses dépens que le «Drift Mode» intégré dans la voiture compacte de course ne fait pas automatiquement de vous un bon conducteur.

En envoyant davantage de puissance aux roues arrière et en amollissant la suspension, le «Drift Mode» est conçu pour faciliter les dérapages contrôlés à bord de la RS. Dans ce cas-ci, on peut encore parler d’un dérapage, mais le terme «contrôlé» a visiblement pris le bord...

Espérons qu’on ne voit pas trop de vidéos dans ce genre-là au cours des prochaines semaines. Mais regardons les choses en face, ce n’est probablement pas le dernier!

 

 

Une Focus pas comme les autres

La version RS de la Ford Focus est loin de ressembler à celle que conduit votre tante Ghyslaine.

Avec un rouage intégral et un moteur turbocompressé de 350 chevaux et 350 livres-pied, on parle davantage d’une voiture de course que d’une compacte ordinaire. Et à un prix de départ qui atteint presque les 50 000$, vous comprendrez qu’elle est réservée à un auditoire bien précis.

La Focus RS 2016 entre en compétition directe avec la Volkswagen Golf R, elle aussi équipée de quatre roues motrices et d’une puissance démesurée. Bientôt, une version Type R de la Honda Civic Hatchback viendra rejoindre ces deux modèles dans ce segment des «Hot Hatch».

Lisez notre essai routier complet de la Ford Focus RS 2016

Accident Ford Focus RS

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs