Un palmarès à ma manière

La vedette incontestée de la littérature automobile depuis un certain temps (peut-être trop longtemps) est la publication de palmarès citant les meilleurs marques ou modèles selon leur catégorie respective.

Le Top 5 de Jacques Duval

La vedette incontestée de la littérature automobile depuis un certain temps (peut-être trop longtemps) est la publication de palmarès citant les meilleurs marques ou modèles selon leur catégorie respective.
«Les meilleures autos à moins de 20 000$, les meilleurs VUS de taille moyenne, les meilleures voitures pour la famille, les meilleurs cabriolets» et quoi encore. 

La plupart du temps, ces «hit parade» comme on dit en France n’ont pas d’auteur et sortent d’on ne sait où. Ce serait du balayeur que je ne serais pas surpris tellement les choix sont loufoques.

J’essaierai d’être le plus crédible possible dans mon palmarès à moi, que je vais consacrer à mes voitures préférées, celles que j’achèterais si je n’avais pas un fort penchant pour l’auto électrique.
Au moins, pour une fois, vous saurez qui est l’auteur de la liste, soit un conducteur qui a toujours été épris de voitures sportives que l’on trouve plaisir à conduire.

1- Volkswagen Jetta GLI

Cette proche cousine de l’extra populaire GTI doit s’accompagner d’une boîte manuelle ou à double embrayage pour distiller ses qualités routières. Solide, compacte et dotée de performances très suffisantes, on a envie de pardonner à la marque allemande le «fiasco diesel» en la conduisant. On dira qu’elle ne paye pas de mine, mais comme tout se passe à l’intérieur, on s’en fiche un peu.

Lisez notre essai routier complet de la Volkswagen Jetta GLI

2- Subaru BRZ/Toyota 86

Ces deux jumelles sont un régal à conduire. Et il faudrait s’empresser d’en dénicher une, car leur faible popularité risque de les mener tout droit aux soins intensifs. Dommage que ces coupés n’aient pas connu le même succès que les anciennes Acura Integra. 

Lisez notre essai routier complet de la Subaru BRZ

3- Honda Civic

La dernière évolution de la Honda Civic est absolument splendide. Quand on pense à certaines éditions complètement ratées de ce modèle, on peut dire que la firme nippone a réalisé un coup de maître.
Dans sa livrée noire surtout, on croirait avoir affaire à une voiture présidentielle. Et elle est loin d’être désagréable à conduire à l’instar de certaines autres sous-compactes. Ajoutez-y les bonnes options et vous serez aux anges. Idem pour le joli petit coupé sport.

Lisez notre essai routier complet de la Honda Civic

4- Kia Optima

Plusieurs jugeront que cette Kia est une voiture banale et indigne d’un tel palmarès. Or, si j’ai fait ce choix, c’est davantage pour souligner le talent de son designer, Peter Schryer.
Si l’on s’entend pour dire que la Tesla Model S est une reine de beauté, la berline  Optima est à mon sens la voiture qui lui ressemble le plus. Chaque fois que j’en aperçois une devant moi, je pense qu’il s’agit d’une Tesla jusqu’à ce que j’arrive plus près pour me rendre compte que mon œil m’a joué des tours.

Lisez notre essai routier complet de la Kia Optima

5- Chevrolet Volt

Il fallait bien s’attendre à ce qu’une voiture partiellement électrique s’inscrive dans le lot. La Chevrolet Volt est indiscutablement la meilleure voiture construite en ce moment par General Motors. À preuve, les 30 000 km déjà parcourus avec un modèle 2012 qui ne sait pas encore de quoi a l’air un atelier de réparations. Ajoutons une moyenne globale de 2,7 litres aux 100 et le prolongateur d’énergie est vraiment le meilleur des deux mondes.

Lisez notre essai routier complet de la Chevrolet Volt

J’ai encore quelques voitures à inscrire à ce tableau d’honneur, mais l’espace me fait défaut. Ce qui signifie qu’il y aura une suite pour laquelle vous devrez patienter deux semaines.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs