Apple congédie une douzaine d’employés dans sa division automobile

Les choses ne semblent pas aller rondement dans la division automobile qui, pour bien des raisons, reste l’un des secrets les mieux gardés dans la Silicon Valley.

Apple Car (Motor Trend)

Le seul moyen de savoir ce qui se passe dans le secteur automobile du géant informatique Apple, c’est de suivre l’évolution des embauches d’ingénieurs et de spécialistes du monde automobile. Et selon ce que rapporte le New York Times dernièrement, Apple aurait selon certaines sources congédié une douzaine d’employés œuvrant dans son projet de voiture autonome. Il semble qu’Apple aurait fermé certaines parties du projet pour mieux le relancer dans une autre direction. Le grand quotidien new-yorkais cite trois sources non identifiées au courant des faits pour appuyer ses informations.

L’entreprise de Steve Jobs semble réorienter son projet davantage sur un système de navigation autonome que sur le développement d’une voiture à proprement parler. En d’autres mots, Apple suivrait la même stratégie que Google, moins celle de construire une voiture comme le fait Tesla avec un système complet comme Autopilot.

Apple a à ce jour embauché une centaine d’employés et d’experts dans le design automobile et dans le logiciel.

Beaucoup d’experts demeurent septiques quant aux chances d’Apple de réussir dans ce secteur. Elle aurait à affronter de sérieux concurrents comme Google qui a développé une solide expertise dans l’intelligence artificielle, comme Tesla qui dispose d’une incroyable flotte de voitures Model S et Model X qui rapporte en temps réel des informations sur l’utilisation du système Autopilot et d’Uber qui démarre avec ses partenaires ses premières voitures autonomes bientôt à Pittsburgh.

Prototypes imaginés pour Apple

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs