Tesla met son système Autopilot à jour

L’accident mortel de Joshua Brown au printemps dernier à bord de sa Model S sous Autopilot a poussé Tesla à revoir de fond en comble la gestion électronique du système de conduite semi-autonome. Dans cette mise à jour 8.0, les données radar occuperont une plus grande part dans le cerveau d’Autopilot.

Autopilot tesla model S

Le PDG Elon Musk parle d’améliorations importantes dans la mise à jour d’Autopilot, le système de conduite semi-autonome à bord des Model S et Model X.

Cette fois, entre l’imagerie par caméra et le radar, ce dernier occupera une plus grande part dans le processus décisionnel de la gestion électronique du système Autopilot.

Cette mise à jour est la réponse de Tesla à la suite de l’accident fatal en mai de Joshua Brown dont le système Autopilot, en marche, n’a pas su faire la différence entre le camion blanc croisant sa route et le ciel voilé.

Musk avertit que le système Autopilot mis à jour à la version 8.0 n’est pas encore synonyme de perfection; «La sécurité parfaite est un but réellement impossible».

Cet accident a fait rappeler à beaucoup que Tesla se sert de dizaines de milliers de conducteurs pour obtenir en temps réel des informations pour mettre au point son système Autopilot.

Ce radar fut installé dans les Model S produites à partir d’octobre 2014, mais il fut conçu uniquement pour suppléer la caméra et le traitement d’images du système Autopilot.

Le défi avec l’utilisation du radar, dit Musk, c’est d’éviter les fausses alarmes. Certains objets paraissent pratiquement transparents au radar, d’autres en métal plus grands ou plus gros que nature. Il fallait éviter qu’une simple canette de soda sur la route ne devienne un objet insurmontable qui provoquerait un arrêt complet de la voiture.

Musk précise que le nouveau logiciel va recevoir davantage de points de données du radar et qu’à chaque dixième de seconde une image sera assemblée pour créer une image tridimensionnelle.

Autre modification dans la mise à jour 8.0, Autopilot obligera le conducteur à porter plus d’attention en maintenant ses mains sur le volant. Ceux qui ignoreront les avertissements du système se verront obligés de se ranger et de garer la voiture pour pouvoir réengager le système de conduite autonome.

Ces modifications et bien d’autres seront transmises en ligne par les réseaux cellulaires jusqu’aux voitures et VUS de Tesla dans les deux prochaines semaines.

Tesla Model S Autopilot

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs