Lyft : dans cinq ans, la majorité des déplacements se feront dans des voitures robotisées

Les premiers grands utilisateurs de voitures autonomes seront les Uber et Lyft du marché, bien avant les propriétaires eux-mêmes. Et dans les grandes villes américaines, être propriétaire d’une voiture sera chose du passé, selon le président de Lyft.

Lyft

voitures autonomes uber

Selon le président de Lyft (principal concurrent d’Uber), vers 2025 la majorité des déplacements urbains s’effectueront par des services de voitures autonomes et la propriété de voitures sera pratiquement révolue dans les zones densément peuplées.

Incidemment, les réseaux de services de transports robotisés domineront le marché selon John Zimmer, cofondateur et président de Lyft. La techno teste actuellement avec son partenaire GM un réseau de voitures autonomes sur demande à Phoenix et à San Francisco. Le géant américain, on le rappelle, a investi au début de l’année 500 millions dans Lyft.

Zimmer contredit Musk

Les prévisions de Zimmer vont à l’encontre de celles du PDG Elon Musk (Tesla) qui dit que les propriétaires de voitures autonomes généreront des revenus en louant leur voiture pendant qu’ils ne l’utilisent pas. Selon Zimmer, le président de Lyft estime que les propriétaires de voitures seront assez réticents à prêter leur véhicule à des étrangers.

Selon lui, les gens viendront à la conclusion que posséder une voiture est trop dispendieux et qu’à l’inverse il sera plus simple et moins cher d’utiliser des services de voitures autonomes.

Sur la route seulement 4 % du temps

Lorsque cela arrivera, les espaces de stationnement deviendront inutiles et il y aura davantage d’espaces pour les trottoirs, les maisons et les parcs, écrit-il sur le site Medium.com.

Être propriétaire d’une voiture coûte cher, 96% du temps, elle est garée, inutilisée, selon ses calculs. En somme, beaucoup de capital investi qui ne roule pas et qui perd immanquablement de la valeur.

Pour Zimmer, l’ère des voitures autonomes marquera sans aucun doute la troisième révolution des transports. Les deux premières étant le transport par canaux et chemins de fer et l’assemblage en chaîne des véhicules.

Comme les DVD

Au-delà de l’année charnière de 2025, la voiture individuelle sera aussi dépassée que le DVD.

D’ici 2025, nous entrerons dans une période hybride ou charnière où pendant les dix prochaines années les routes seront empruntées par des conducteurs et des voitures autonomes.

Ces dernières nécessiteront davantage de conducteurs, et non moins, pour assurer le service dans un marché en croissance formé d’anciens propriétaires de voitures, conclut Zimmer.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs